Recherchez

Le bébé

Le vendredi 24 septembre 2004 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Spectacles divers

Lieu : Studio des Champs Elysées - 15, avenue Montaigne 75008 PARIS M° Alma Marceau
Dates : du 14 septembre au 31 décembre 2004
Horaires : les Mar, Mer, Vendredi et Samedi à 21h00, le Jeudi à 19h00. Matinées les Samedi à 17h00 et Dimanche à 15h00.
Tarifs : Places de 30 à 20 euros. 50% aux 1ères du 14/9 au 23/9.

TEXTES de Marie Darrieussecq, mise en scène de Marc Goldberg, avec Lio et Laurent Cirade, costumes de Stella Cadente, décors d’Eren Yavi.

Une mère et son bébé, loin des images d’Épinal, ou la plus vieille histoire du monde revue et corrigée par une écrivain d’aujourd’hui, voilà le thème du livre de Marie Darrieussecq. Un livre à part dans la production de cette auteur, puisqu’il ne s’agit pas d’un roman. Un livre à part dans l’absolu, puisqu’il traite le bébé, et la maternité, comme des sujets d’un texte littéraire. Sur scène, dans l’adaptation de Marc Goldberg, Lio donne vie à cette mère écrivain, plongée tour à tour dans le quotidien le plus trivial ou les réflexions les plus profondes, au rythme du bébé.

Adapter une oeuvre littéraire en pièce de théâtre est un exercice périlleux, mais les mots de Marie Darrieussecq trouvent très facilement et très justement leur place sur scène. Une scène partagée entre bureau et couffin, deux pôles entre lesquels navigue Lio, essayant de se construire un équilibre entre sa vie d’auteur et sa vie de mère. Tout parent se reconnaîtra dans ses doutes, ses joies, ses colères, ses angoisses. Lio apporte tout son charme de mère confirmée et donne vie à ce texte en toute simplicité. La mise en scène, très sobre, permet à Lio de faire résonner chaque phrase et les silences trouvent parfaitement leur place grâce au son de l’alto de Laurent Cirade, qui incarne un père musicien. La musique fait partie intégrante du spectacle, tantôt en aérant le monologue, tantôt en accompagnant les mots de Marie Darrieussecq, apportant une couleur, une ambiance qui berce le spectateur. Ceux qui ont aimé Le bébé en livre, ou en vrai, l’aimeront également sur scène.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Laisser un commentaire