Recherchez

Le blues d’la métropole en 2010 à Montréal

Le samedi 22 août 2009 à 15 h 30 min | Par | Rubrique : En bref

L’oeuvre de Beau Dommage fera l’objet d’une comédie musicale, Le Blues d’la métropole, qui sera présentée sur scène à Montréal en 2010.

La production emprunte son nom à la célèbre chanson du groupe, popularisée au milieu des années 70 sur leur deuxième album, « Où est passée la noce ? »

La comédie musicale est montée par Groupe Spectacle Gillett et Productions Périphérie, une toute petite boîte qui signe le magazine télévisé Le Sport au Québec sur la chaîne RIS.

Productions Périphérie est détenteur d’une licence, négociée depuis plusieurs mois, qui lui permet d’utiliser l’oeuvre musicale de Beau Dommage.

Les musiciens de Beau Dommage endossent le projet sans toutefois y participer.

La comédie musicale Le Blues d’la métropole sera présentée sur scène à Montréal l’an prochain, et la production serait d’une telle envergure qu’il sera difficile de la promener aux quatre coins de la province.

Les détails du projet seront révélés mardi prochain. Productions Périphérie et Groupe spectacle Gillett ont même été jusqu’à louer l’appartement du 6760, rue St-Valliers (comme dans la chanson « Tous les beaux palmiers » de Beau dommage) pour y recevoir les journalistes.

Pour l’occasion, la Ville de Montréal a aussi consenti à fermer la rue, entre St-Zotique et Bélanger.

L’annonce du projet coïncide avec le 35e anniversaire du groupe, composé de Pierre Bertrand, Marie-Michèle Desrosiers, Réal Desrosiers, Michel Hinton, Pierre Huet, Robert Léger et Michel Rivard.

Beau Dommage a un répertoire de chansons suffisamment riche pour appuyer la production d’une telle comédie musicale.

Depuis 1974, le groupe a notamment popularisé des titres comme « Ginette », « Le Picbois », « Tous les palmiers », « À toutes les fois », « La Complainte du phoque en Alaska », « Un incident à Bois-des-Filion », « Échappé belle » et « Le Retour du flâneur », pour ne nommer que ceux-là.

Le groupe a été dissout en 1978, puis reformé à diverses occasions depuis ce temps. Les musiciens sont montés sur la même scène pour une rare fois le 8 février dernier, sur le plateau de Star Académie (où Michel Rivard était aussi professeur).

Pour marquer le 35e anniversaire du groupe, un coffret souvenir incluant leurs cinq albums ainsi que deux DVD a aussi été mis sur le marché l’hiver dernier. Beau Dommage n’avait pas sorti de matériel depuis 1999, avec le coffret Anthologie.

Source : Jounal de Montréal

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , ,

Laisser un commentaire