Recherchez

Le camping des flots bleus

Le vendredi 17 novembre 2000 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Jeune public

Lieu : en tournée dans toute la France -
Dates : du 17 novembre 2000 au 8 avril 2001

Par l’Autobus à vapeur
17/18 novembre 2000 : Centre Culturel Bailliart – MASSY
25/26 novembre 2000 : Théâtre Sébastopol – LILLE
29 novembre 2000 : Colisée – LENS
1er décembre 2000 : Centre culturel – CAUDRY
16 décembre 2000 : Théâtre municipal – BETHUNE
17 décembre 2000 : Casino – ARRAS
23 décembre 2000 : Espace Flandre – HAZEBROUCK
21 janvier 2001 :Centre André Malraux – LAMBERSART
4 février 2001 : Théâtre Debussy – MAISONS-ALFORT
6 au 8 mars 2001 : Théâtre Fémina – BORDEAUX
13 mars 2001 : Scène Nationale – BAYONNE
16 mars 2001 : Théâtre – COLOMBES
mars 2001 : Bobino – PARIS
8 avril 2001 : Olympia – PARIS

Quel plaisir de retrouver cet autobus rêveur et ses quatre occupants. La scène de l’Olympia est réputée difficile : elle leur va comme un gant. Les enfants ne s’y trompent pas en faisant un triomphe à cette compagnie atypique. Leurs parents ne regrettent pas davantage la sympathique visite à ce Camping des Flots Bleus où la comédie rejoint la musique avec un rare bonheur.
L’intrigue est simple : une fois de plus l’autobus refuse de démarrer suite à une panne. Nos quatre zigotos sont contraints de rester dans le camping. Autre problème : payer leur emplacement au directeur, toujours de mauvais poil. Pour cela ils organisent un spectacle pour les nouveaux arrivants (soit les spectateurs de la salle). Les choses s’emberlificotent encore un peu plus lorsque Jean-Jacques et Bob s’aperçoivent qu’ils sont tous deux amoureux… de la fille du directeur.
Pas de panique, tout finira par s’arranger. De nouveau les rythmes swinguants de cette troupe épatante ont tôt fait de chauffer la salle. Les chansons aux paroles intelligentes installent une communion palpable, entre le rire et l’émotion. On rigole du gros mastard qui hante les plages, on compatit devant Jean-Jacques qui n’ose avouer ses sentiments à celle qu’il aime. Tout est charmant de bout en bout. Des spectacles de cette qualité doivent toucher un maximum de public : c’est pourquoi nous vous encourageons vivement à emprunter cet autobus magique dès qu’il fera halte près de chez vous !

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Laisser un commentaire