Recherchez

Le cirque des mirages (Critique)

Le mercredi 9 mars 2011 à 17 h 30 min | Par | Rubrique : Critique, Récitals, Concerts

Lieu : Théâtre du Petit Saint-Martin - 17 rue René Boulanger - Paris X.
Dates : Du 07 au 28 mars 2011.
Horaires : Tous les lundis à 20h30.
Informations supplémentaires : 01 42 02 32 82.

Avec Parker & Yanowski.

Dans ce nouveau tour de chant, écrit au fil des tournées et des résidences, le Cirque des Mirages renoue, plus que jamais, avec la tradition du cabaret expressionniste, ou plutôt, avec ce que fut le cabaret dans sa chair et son essence avant qu’il ne soit détourné au profit d’une représentation caricaturale et consensuelle dont seul subsiste un vulgaire nuage de strass et de paillettes.

Notre avis :

Le théâtre du Petit Saint Martin vous propose un incroyable voyage.
Parker & Yanowski vous accueillent dans leur cirque des mirages. L’un au piano, l’autre au micro.
Les atmosphères que proposent les artistes sont palpables, grâce à une alchimie travaillée entre la musique, les paroles et les éclairages. Vous visiterez un bordel et la chambre d’une prostituée fantôme, vous suivrez les aventures d’un locataire sur le point d’être expulsé, écouterez les confessions d’un transplanté des mains puis vous assisterez, entre autres délices, à une partie de carte de plus de dix minutes avec le Diable, d’un rythme incroyable ! Le timing piano-voix et bruitages est hallucinant. L’interprétation est troublante et puissante. Du grand spectacle, aussi bien sonore que visuel.
On a souvent l’impression d’être dans une création de Tim Burton. Et Yanowski s’en donne à cœur joie. Il joue, chante, hurle, se déhanche, gesticule, mime et habite chacun de ses personnages avec conviction et talent. Sa puissance vocale et son timbre chaud sont également à mettre dans ses points forts. Quel talent !
Sous les doigts de Parker, le piano vibre, tonne, détonne, soupire, craque et vrombit ! Son toucher de note ravira les plus mélomanes.
La précision d’un scalpel. Le duo semble comme relié par des puces électroniques : les silences et les reprises se font au millième de seconde près. C’est réellement impressionnant.
La valse finale clôt le spectacle d’une bien belle façon, à la manière d’un Brel.
Un professionnalisme rare.
Laissez-vous faire ! Ce duo va vous transporter haut et loin. Tellement haut et loin qu’une heure après la fin du spectacle, vous ne serez toujours pas revenu !

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : ,

3 commentaires
Laisser un commentaire »

  1. Bonjour,
    Le Cirque des Mirages fera un concert supplementaire le lundi 4 avril. Pour tous ceux qui n’ont pas encore pu aller le voir…

  2. Você usa de modo simplória e também direta e também de palavra que resta bastante
    bem no seu escrito. Não conhecia seu website ainda,
    porém irei retornar de novo.

  3. Nosso país tem muito plumitivo bom e você
    é um deles. Agradeço a rede mundial de computadores por me entregar a oportunidade de saber seu site e também conseguir revir.

Laisser un commentaire