Recherchez

Le Cirque du Soleil rend hommage à Michael Jackson à Bercy

Le dimanche 7 avril 2013 à 9 h 13 min | Par | Rubrique : Zoom

Tara Young (c) DR

Depuis la mort tragique de la star, le 25 mai 2009, les hommages rendus par l’industrie du disque et du spectacle ont éclos comme autant de possibilités d’engendrer du business autour de la marque Mickael Jackson.

Tara Young, la directrice artistique du spectacle, explique que le Cirque du Soleil et les représentants de la succession de Michael Jackson ont naturellement décidé de créer un show en son honneur car Michael Jackson adorait le Cirque du Soleil. « Il trouvait cela magique. Nous avons combiné le tout afin de créer une soirée de divertissement. Nous avons auditionné des milliers et des milliers de chanteurs, danseurs et acrobates autour du monde pour ne retenir que 49 artistes provenant de 17 pays différents ! C’est vraiment unique d’avoir cela sur une seule et même scène ! Mais ce qui est encore plus incroyable, c’est que la plupart des membres de l’équipe artistique et des musiciens ont travaillé auprès de Michael Jackson. Cela rend vraiment le show spécial et très émotionnel. Voir 12000 personnes émues par notre représentation nous touche énormément, car nous prenons soin de cet héritage. Si Michael était encore parmi nous, j’aime à penser qu’il serait très fier de ce que nous avons accompli ».
Mélange tonique de projections, de danse, de musique et de fantaisie qui plonge le spectateur dans l’univers créatif de Michael Jackson – THE IMMORTAL World Tour déploie en effet tout l’art de Michael Jackson sur scène, et met littéralement sens dessus dessous sa légendaire gestuelle.

Une gestuelle qui n’a cessé d’inspirer Speedy Gwadalez , danseuse hip-hop d’origine guadeloupéenne et membre de la troupe : « Michael Jackson c’est une « culture ». Personnellement il m’a permis d’avancer dans la vie. Son objectif de transmettre des messages dans ses chansons et de nous faire voyager à travers ses clips, c’est comme s’il était toujours là. Quand l’audition a eu lieu, je ne pouvais pas ne pas la passer ! Rencontrer les chorégraphes originaux a été une expérience très forte : c’était un retour aux sources. « Non, la position de la main est ainsi » ou encore « Le chapeau est incliné de cette manière ». Mon passage favori reste quand même le tableau ‘Dancing Machine’ car je peux m’exprimer dans ma danse même si je suis harnachée à un bras de robot un peu lourd… »

Michael Jackson – THE IMMORTAL World Tour se déroule dans un monde imaginaire où l’on découvre la source de la créativité de Michael. Le spectacle sonde l’âme de Michael Jackson et nous transmet son amour de la musique, de la danse, des contes de fées, de la magie et de la fragile beauté de la nature.
Mis en scène par le célèbre chorégraphe Jamie King, qui a travaillé avec les plus grandes vedettes comme Madonna, Rihanna, Kanye West et même Céline Dion, Michael Jackson – THE IMMORTAL World Tour en met plein les yeux et plein les oreilles et permet à ses admirateurs qui n’ont jamais oublié leur Michael Jackson de renouer avec plus de 35 de ses plus grands succès.
« Depuis 2011, nous avons visité plus de 100 villes, à travers 11 pays sur deux continents différents et totalisé plus de 270 représentations. Le plus gros challenge est aussi de déplacer tout ce dispositif scénique composé notamment d’écrans géants et modulables très rapidement d’une ville à l’autre. Le montage dure entre 8 et 10h pour parfois jouer le soir-même !  Il faut aussi déplacer toute la troupe et les équipes. C’est comme un village ! Un charmant village du sud de la France ! Aussi nous sommes chanceux d’être restés une semaine entière à Paris. Nous étions très excités à l’idée d’être ici ! »

Immortal, par le Cirque du Soleil (c) DR

Malgré un spectacle qui démarre un peu trop doucement et qui aurait gagné à être plus dynamique dès l’entrée en scène, ce bel hommage à Michael Jackson est toutefois davantage tourné vers la musique et la danse que vers les disciplines circassiennes, même si l’on retrouve des numéros aériens, de contorsion, d’acrobates ou de mâts chinois (habilement transformé en numéro de pole dance).
Le show prend de l’ampleur au fil des numéros jusqu’à faire lever, danser et taper des mains les spectateurs avec son final spectaculaire.
Les costumes colorés et sophistiqués lorsqu’ils ne sont tout simplement pas technologiques avec des lumières LED incrustées dans les tissus y sont notamment pour quelque chose. Tout comme cette volonté de déclencher de l’émotion avec de la poésie, de la fantaisie et de l’imaginaire à l’instar de ce numéro où une contorsionniste émerge d’un livre de contes géant.

Une chose est certaine, le Cirque du Soleil a conquis le public français et devrait être au rendez-vous pour la présentation de Kooza à partir du 23 Novembre.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , ,

Laisser un commentaire