Recherchez

Le fantôme de l’Opéra – La musique du succès

Le vendredi 1 septembre 2000 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Grandes oeuvres

<i>Phantom of the Opera</i> ©DR

Phantom of the Opera ©DR

Musique d’Andrew Lloyd Webber
Paroles de Charles Hart
Livret de Andrew Lloyd Webber et de Richard Stilgoe, d’après le roman de Gaston Leroux Le fantôme de l’Opéra

Création à Londres le 9 octobre 1986 (toujours en cours), à Broadway le 26 janvier 1988.

Principales chansons
Ouverture, Think of me, The Phantom of the Opera, The Music of the Night, All I Ask of You, Masquerade, Wishing You Were Somehow Here Again, The point of No Return,

Synopsis
L’action se situe à l’Opéra de Paris dans les années 1880. Quand la principale chanteuse de l’opéra Hannibal manque de se faire tuer (par un fantôme ?), on la remplace par Christine Daaé. Cette jeune chanteuse prend des cours avec le mystérieux « Ange de la Musique »…. Derrière ce nom se cache en fait le fantôme de l’Opéra, un génie, défiguré et féru de musique qui hante le palais Garnier. Ce compositeur trouve en Christine son inspiration et manipulera tous les acteurs de l’Opéra pour la mettre en valeur. Quand il s’aperçoit que Christine est éprise de Raoul, la fureur s’empare de lui : il leur déclare alors la guerre, kidnappe Christine et envisage le meurtre de Raoul.

Le thème
En choisissant l’Opéra de Paris comme décor, Gaston Leroux (puis Andrew Lloyd Webber) place son histoire sous le signe de la musique. Elle est omniprésente. Fil conducteur du spectacle, elle est le lien qui réunit le Fantôme et sa muse. Elle est la personnification de l’amour impossible de la belle Christine et du monstre caché. Telle La Belle et la Bête, on retrouve ici l’image de l’être défiguré qui cache une beauté intérieure telle que son aimée ne peut qu’éprouver de la tendresse à son égard. L’aspect monstrueux du Fantôme est compensé par la musique qui est en lui. C’est un être double parfaitement représenté dans ses dénominations : il est tantôt le Fantôme de l’Opéra, tantôt l’Ange de la Musique. Il fait partie de la tradition de ces monstres attachants et légendaires.

L’histoire derrière l’histoire
Inutile de présenter Andrew Lloyd Webber, l’un des compositeurs les plus célèbres au monde : parmi ses musicals les plus célèbres, citons Jesus Christ Superstar, Evita, Cats et Sunset Boulevard.

Créé à Londres en 1986 puis Broadway en 1988, Le fantôme de l’Opéra a connu un succès impressionnant en termes de longévité et de nombre de spectateurs (plus de 80 millions depuis sa création). Cependant, comme de coutume, les acclamations du public ne transparurent pas dans les articles de journaux. Les critiques furent mauvaises mais les entrées n’en pâtirent pas.

Quant au roman de Gaston Leroux (1911), ses adaptations furent nombreuses. On dénombre, parmi les films (cinéma ou télévision) 135 adaptations. La première d’entre elles est, en 1925, le film muet de Rupert Julian qui offre le visage de Lon Chaney au Fantôme. En 1943, c’est au tour de Claude Raines de réaliser une adaptation. Une transposition moderne est dirigée par Brian de Palma en 1974 : The Phantom of the Paradise devient un classique.

Concernant l’adaptation cinématographique du musical d’Andrew Lloyd Webber, après plusieurs années de tergiversations, la réalisation a été confiée à Joel Schumacher. Le film sortira dans les salles françaises en janvier 2005. Compositeur et réalisateur souhaitaient que les acteurs soient aussi chanteurs. Il choisirent donc Gerard Butler (Dracula 2001) pour incarner le Fantôme, Emmy Rossum (Mystic River) pour Christine et Patrick Wilson (Oklahoma ! ou The Full Monty à Broadway), dans le rôle de Raoul. Les amateurs de comédie musicale francophones pourront également écouter des artistes qu’ils connaissent bien dans les deux versions françaises enregistrées. Parmi ces artistes, on citera Laurent Bàn (Fantôme), Cecilia Cara (Christine) ou Patrick Rocca (Firmin). Le film connaîtra-t-il le succès, comme son prédecesseur en matière d’adaptation, Chicago ? Affaire à suivre…

Versions de référence

L’album original The Phantom of the Opera , Original London cast, avec Sarah Brightman et Michael Crawford – Polydor 831 273-2 double CD

The Phantom of the Opera Original Canadian Cast, avec Colm Wilkinson et Rebecca Caine – Polydor 847 689-2

The Phantom of the Opera Version Studio – Highlights TER CDTEM 1207

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : ,

Un commentaire
Laisser un commentaire »

  1. j’ai adoré

Laisser un commentaire