Recherchez

Le petit chaperon rouge

Le mercredi 4 avril 2007 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Jeune public

Lieu : Théâtre Fontaine - 10 rue Fontaine 75009 Paris
Dates : du 22 septembre 2007 au 31 mai 2008
Horaires : 14h30 le mercredi, samedi et dimanche
Tarifs : 21 euros

D’après Charles Perrault, adaptation et mise en scène de Colette Roumanoff, costumes et Décors Katherine Roumanoff, musique de Jérôme Lemonnier, chorégraphie Marie-Jo Buffon, lumières Nicolas Bats

Un petit chaperon rouge qui ne se laisse pas embobiner par le loup, un agneau tout rose et rigolo, une mère grand un peu gouailleuse ; un piètre chasseur… Le célèbre conte de Perrault revisité de façon ludique et moderne. Des costumes colorés et bien pensés, une jolie mélodie, des chansons… Un vrai divertissement pour petits et grands.

Qui ne connaît pas ce célèbre conte de Perrault ? Colette Roumanoff a gagné son pari d’étonner et d’amuser son public de 4 à 77 ans avec une histoire universelle. Le chaperon rouge est certes une petite fille, mais loin d’être aussi naïve que l’originale (enfin presque car elle donne quand même le digicode de l’immeuble de sa grand-mère au loup) ! Elle connaît les fables de la Fontaine, et les conseils avisés de sa maman en font un chaperon vif et hardi. L’interprétation très juste de Valentine Erlich rend ce personnage très proche des préoccupations des enfants sans sombrer dans la niaiserie. La mise en scène rythmée et la volonté de Colette Roumanoff de donner à ce spectacle une dimension pédagogique réussit à tenir le public en haleine tout le long. Les notes d’humour parsemées ici ou là, en font un spectacle léger, qui ravit aussi bien les petits que les grands. Les mélodies, jolies et courtes ponctuent très agréablement le récit et les chorégraphies délicieusement interprétées par le chaperon rouge, le loup et la grand-mère sont rigolotes à souhait. Les costumes et les décors de Katherine Roumanoff participent à l’enchantement.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Laisser un commentaire