Recherchez

Le Quatuor – Sur la corde rêve

Le vendredi 12 septembre 2003 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Spectacles divers

Lieu : Théâtre de la Porte Saint-Martin - 18, boulevard Saint Martin 75010 Paris
Dates : du 12 septembre au 28 décembre 2003
Horaires : du mardi au samedi à 20h30, le dimanche à 15h30
Tarifs : de 27,29 ? à 44,90 ?

Mise en scène d’Alain Sachs.
De et avec « Le Quatuor » : Jean-Claude Camors, Laurent Vercambre, Pierre Ganem, Jean-Yves Lacombe.

Le Quatuor est une formation de 4 musiciens (2 violons, un violoncelle, un alto) conforme à la tradition du quatuor à cordes de la musique classique. Mais « classique » est un mot qui ne leur sied pas exactement. Plus précisément la musique classique tient lieu de base de départ pour des envolées comiques hautes en couleurs. Pour leur nouveau spectacle Sur la corde rêve, les membres du Quatuor habillés en queues de pies pénètrent sur scène avec des chaînes aux bras et aux pieds. En débutant avec un air du répertoire classique, ils caricaturent la morgue et l’ennui qu’on associe à cette musique. Quelques dérapages d’archets plus tard, les voici miraculeusement libérés de l’austérité. Ainsi déchaînés, ils emmènent le public dans de grandes promenades mêlant musique et fantaisie.

Rien n’est excessif pour les musiciens également chanteurs et clowns. La musique proprement dite est très bien servie (on devine des années de conservatoire), et coté fantaisie les membres du Quatuor s’avèrent irrésistibles : ils reviennent sur scène avec des palmes aux pieds (et toujours en queues de pies) pour un Singin’ in the Rain , ou bien miment une leçon de musique avec un professeur libidineux. Les grands airs de West Side Story passent également au traitement décapant. Tous les styles de musique sont abordés : classique, opéra, pop music, variétés, comédie musicale, rap… Lorsque à mi parcours du spectacle on craint l’épuisement des idées, ils se relancent avec des moments tendres ou poétiques (l’idylle violon-tuba, le Karaoké) et toujours hilarants.

Voilà donc un spectacle très bien mené qui alterne nouveaux numéros et anciens morceaux de bravoure (Le Quatuor existe depuis deux décennies). Et lorsque de très bons musiciens sont aussi de tels clowns, qui font rimer musique avec comique, alors cette source de plaisir jubilatoire est suprêmement recommandable.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Laisser un commentaire