Recherchez

Le Roi Lion

Le samedi 6 octobre 2007 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Théâtre musical

Lieu : Mogador - 25 rue Mogador, 75009 Paris. M° Trinité, St Lazare
Dates : du 4 octobre 2007 au 31 mai 2009
Horaires : mardi, mercredi, jeudi et dimanche à 20h00 - le vendredi à 20h00, le samedi à 15h00 & 20h00 et le dimanche à 15h00
Tarifs : de 25 à 99 euros
Informations supplémentaires : 0 820 88 87 86 (0,12 euros la mn)

Musique & Paroles de ELTON JOHN & TIM RICE
Musique & Paroles additionnelles de LEBO M, MARK MANCINA, JAY RIFKIN, JULIE TAYMOR, HANS ZIMMER
Livret de ROGER ALLERS & IRENE MECCHI
Adapté du Scénario original de IRENE MECCHI & JONATHAN ROBERTS & LINDA WOOLVERTON
Adaptation du Livret & des Paroles : STEPHANE LAPORTE

Avec :
Rafiki : Zama Magudulela, Mufasa : Jee-L, Scar : Olivier Breitman, Simba : Jérémy Fontanet, Nala : Léah Vincent, Zazu : David Eguren, Timon : Christian Abart, Pumbaa : Fabrice de la Villehervé, Shenzi : Céline Languedoc, Banzaï, doublure Scar : Valéry Rodriguez, Ed, doublure Zazu, doublure Timon : Mickaël Viguier, Sarabi, chanteuse ensemble, doublure Nala : Mélina M’Poy
Simba enfants : Grégoire Beauvin, Medhi Chout, Michael Gordon,Louka Masset, Yonas Pérou, Louis Pottier-Arniaud, Fabien Tribel, Youcef Zerguine
Nala enfants : Lola Andreoni, Noumia Boutleux, Léa Lounda, Intissar Malonga, Belinda Rabarison, Ursula Ravelomanantsoa, Ketsia Toto, Absa Touré

Ensemble / Swings
Jean Michel Fournereau, Arnaud Léonard, Pierre Becker, Thierry Monfray, Jua Amir, Orlando Louis David, Thibaut Durand, Sandy Louis, Portia Manyike Talpot, Phindile Nyandeni, Swazi Mokoena, Marie-Angèle Yoldi, Matias Chebel, Andrew Isar, Mduduzi Madela, Linda Rheretyane, Rachid Barji, Mathieu Boldron, Thierry Picaut, Steeve Brudey, Marie-Annick Adrien, Nella Gonneau, Nelly Célérine, Valérie Louri, Melina Mariale, Anandha Seethanen, Louis-Cyril Tiquant,
Rorisang Kgwathe, Jeffrey Richardson, Haô Ting, Zamokuhle Nocembo Sithole
Danseurs ensemble : Clevy Bamanissa, Jaime de Oliveira Freitas, Harmony Dibongue-Levy, Nouza L. Cortot, Martin Lorenz, Jacques Laurent Madiba, Lilliett Martinez, Marcella Morelli, Sophie Philippe Pellevoisin, Céline Rotsen, Alick Sénélis, Christophe Jeannot, Giovanni Napoly, Pascal Beugre-Tellier, Bethzy Charadan, Mélanie Ducros, Jeane Guimarães, Wanjiru Kamuyu, David Gaulein-Stef, Roberto Montenegro, Karine Pastor, Sylvain Reboux, Théodora Valente

Après le triomphe de Cabaret la saison dernière, Stage Entertainment nous invite une nouvelle fois à Broadway en important à Paris le fabuleux Roi Lion qui rugit depuis 10 ans sur les scènes du monde entier. Autant le dire tout de suite, le spectacle est grandiose… si grandiose que le théâtre Mogador a été entièrement reconstruit pour pouvoir l’accueillir.

Adaptation scénique du dessin animé éponyme de Disney, Le Roi Lion est mis en scène par l’inventive Julie Taymor qui a misé sur un original dispositif de masques, de marionnettes, de suggestions imagées et de costumes somptueux pour incarner chaque élément du film. On retrouve donc, au fil du voyage initiatique de Simba, les personnages principaux ? lions, hyènes, phacochère et suricate ? tous les autres animaux qui composent le royaume mais aussi les végétaux. De la plus petite souris aux immenses girafes, tout y est ! Au milieu des décors magnifiques et impressionnants, les artistes évoluent et personnifient chaque élément, grâce à un travail corporel qui prolonge les objets-symboles.

Dès les premières secondes du spectacle, de somptueux tableaux animés plongent la salle dans un univers féerique qui suggère la savane et l’on en prend « plein les yeux »… et les oreilles. Rafiki, singe-chaman, sert de lien au long du récit. Elle est magistralement interprétée par Zama Magudulela dont la voix, le talent et la présence suscitent l’enthousiasme du public si l’on en croit l’applaudimètre. Chacune de ses apparitions est un ravissement. Parmi les artistes qui l’accompagnent, on saluera notamment la performance de Jee-L (Mufasa), l’interprétation d’Olivier Breitman (Scar) et les interventions tout en humour de David Eguren (Zazu), Fabrice de la Villehervé (Pumba) et Christian Abart (Timon). On regrettera en revanche que, dans les scènes parlées, le jeu de Jérémy Fontanet (Simba) soit d’un niveau nettement inférieur. Souhaitons que, au fil des représentations, il puisse acquérir l’expérience nécessaire pour incarner le rôle certes difficile du fougueux Simba adolescent puis la maturité et la force du Simba devenu souverain. Pour le moment, de fait, certaines scènes, comme l’épisode du combat contre Scar, manquent de crédibilité.

Côté musique, le spectacle offre un mélange hétérogène entre les superbes morceaux composés par le sud-africain Lebo M et les chansons typées « variétés » d’Elton John. Compte tenu de la virtuosité des choeurs sur les passages « africains », on se dit qu’il aurait peut-être fallu éliminer les autres, issus du film mais plus faibles en émotion et surtout quelque peu démodés. Mais gageons que les enfants qui viendront assister au spectacle seront ravis de retrouver les chansons qu’ils connaissent. Et, soyons honnêtes, parmi ces moments adaptés, l’évocation du « cercle de la vie » qui ouvre le show est une réussite totale. Les deux heures et demie qui suivent aussi. L’ovation finale du public est amplement méritée. Qu’on soit touché ou pas par le propos, Le Roi Lion est indéniablement l’un des musicals les plus inventifs, scéniquement parlant. On a rarement l’occasion de s’émerveiller devant un ballet de brins d’herbes ou un troupeau de gnous qui nous assaillent. Pour vivre cette expérience unique, rendez-vous à Mogador !

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , ,

Un commentaire
Laisser un commentaire »

  1. j’adore le roi lion !

Laisser un commentaire