Recherchez

Le Testament de Vanda (Critique)

Le dimanche 7 avril 2013 à 16 h 55 min | Par | Rubrique : Critique, Spectacles divers, Théâtre musical

Lieu : Théâtre des Marronniers – 7 rue des Marronniers – 69002 Lyon – M° Bellecour
Dates : Du 4 au 14 avril 2013
Horaires : A 20h30, sauf dimanche à 17h et lundi à 19h. Relâche mardi 9.
Tarifs : ND
Informations supplémentaires : Réservations 04 78 37 98 17 ou sur www.theatre-des-marronniers.com

Le Testament de VandaTexte : Jean-Pierre Siméon
Mise en scène et jeu : Elisa Ruschke
Violoncelle : Orane Duclos
En partenariat avec l’ENSATT et le Théâtre des Marronniers

Notre avis :

Vanda est une sans-papier originaire des Balkans. Elle raconte son parcours cahotique et empreint de violence, tant physique que morale, aussi bien dans son pays d’origine que dans son pays « d’accueil » qui lui ouvrira surtout les portes d’un centre de rétention. Elle s’adresse essentiellement à son enfant, figure invisible mais tellement présente, qu’elle appelle « belette ».

Elisa Ruschke met en scène et interprète de façon à la fois touchante et percutante Le Testament de Vanda, un texte de Jean-Pierre Siméon. Si Elisa Ruschke est seule à s’exprimer verbalement sur scène, la présence de la violoncelliste Orane Duclos apporte une dimension supplémentaire à l’oeuvre. Le violoncelle intervient quasiment comme une bande sonore de film. Il rythme les événements décrits aussi bien par sa musicalité évidente que par des formes de bruitages et de sonorités inhabituelles. Orane Duclos, par des regards et des attitudes, incarne également la présence de certains personnages que rencontre Vanda. Tout en évitant de sombrer dans le misérabilisme ou un parti pris excessif, ce duo d’artistes fait du Testament de Vanda un spectacle poignant et attachant.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags :

Laisser un commentaire