Recherchez

Lea Salonga : « J’adorerais chanter en France ! »

Le jeudi 14 octobre 2010 à 23 h 57 min | Par | Rubrique : Rencontre

Lea Salonga (c) DR

Lea Salonga (c) DR

Lea Salonga, vous avez joué récemment le rôle de Grizabella dans Cats à Manille. Comment était cette expérience et quels souvenirs en garderez-vous ?
J’ai vraiment adoré ! J’ai passé un moment merveilleux à jouer avec un cast incroyablement talentueux. Je garderai toujours en mémoire nos répétitions, nos représentations… et nos soirées de poker les jeudis soirs après le spectacle !

Le 3 octobre dernier, vous avez joué Fantine devant un public extrêmement nombreux, pour le 25e anniversaire des Misérables à Londres, à l’o2. Qu’avez-vous ressenti ?
Je ne sais pas si les mots peuvent décrire de façon adéquate mon sentiment. Chanter « I Dreamed A Dream » devant 15 000 personnes (deux fois, donc ça fait 30 000 !) plus les spectateurs qui sont allés le voir dans les cinémas… c’est vraiment fou quand on y pense. Mais une fois que j’ai dépassé mon trac, c’était vraiment du pur bonheur. Un sentiment absolument merveilleux.

En quoi est-ce différent de le jouer à Broadway dans une production normale par exemple ?
Je pense que c’est vraiment le nombre de spectateurs qui fait la différence, plus que le fait que la mise en scène soit adaptée ou que ce soit un format de concert. Et puis il y a la taille du cast : plus de 300 personnes sur scène et dans les choeurs, c’est plutôt costaud !

Vous avez une longue histoire avec Boublil et Schönberg. Comment décririez-vous votre relation de travail ?
Oh mon Dieu, c’est presque une relation filiale ! Je n’avais que 17 ans quand je les ai rencontrés ; j’en ai aujourd’hui 39 donc c’est une relation longue, belle et tendre. Lorsqu’on travaille ensemble, j’ai le sentiment que nul n’a besoin de se censurer.

Pouvez-vous nous parler de vos projets, notamment Allegiance ?
Allegiance est un nouveau musical qui se passe durant la Seconde Guerre Mondiale et a pour sujet l’internement des Japonais. La musique est très belle et l’histoire, merveilleuse, parle de résilience face à l’adversité. Cela parle des préjugés et, avec ce qui se passe aux Etats-Unis avec les citoyens musulmans, je pense que le sujet est d’actualité. On a du mal à imaginer qu’il y a eu aux Etats-Unis des camps de concentration où les gens étaient emprisonnés uniquement parce qu’ils étaient d’origine japonaise. C’est effrayant d’y penser.

Dernière question : avez-vous déjà pensé à chanter en France un jour ?
Bien sûr que j’y ai pensé et j’adorerais chanter en France !

Lire notre compte-rendu du 25e anniversaire des Misérables ainsi que notre précédente interview de Lea Salonga.
Suivez l’actualité d’Allegiance sur le groupe Facebook.


Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , ,

Laisser un commentaire