Recherchez

Les Hors la Loi

Le lundi 19 septembre 2005 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Spectacles divers

Lieu : Théâtre du Gymnase - 38 boulevard de Bonne Nouvelle 75010 Paris - Métro Bonne Nouvelle
Dates : du 19 avril au 30 mai 2007
Horaires : du mardi au samedi à 19h00
Tarifs : Cat. 1 : 39,50 euros - Cat. 2 : 28,50 euros les tarifs incluent les frais de réservations d'un montant variable de 2 ou 3 euros selon les catégories
Informations supplémentaires : 01 42 46 79 79

Mise en scène : Agnès Boury
Auteur : Alexandre Bonstein
Dir. Production : Bruno Baron
Dir.Artistique : Bruno Berberes
Dir.Administratif : Claudine Etienne
Régie : Stéphane Peschel-Mouzac

Avec : Patricia Assouline, Rosario Cusumano, Lila Chabha Derridj, Grégory Dunesme, Rachid El Ouaghli, Patricia Laviosa, Ariane Pirie, Caroline Soria, Sherazade Tamzought, et en alternance Gilles Vajou/Jacques Verzier/Laurent Bàn

Critique parue en septembre 2005

Poursuivi par la police, un bandit se réfugie dans un centre d’activités artistiques pour personnes handicapées. La directrice du centre, qui fait répéter aux pensionnaires leur spectacle de fin d’année sur le thème des hors-la-loi, prend le fugitif pour un comédien venu pour l’épauler et jouer dans le spectacle.

Ce qui frappe d’emblée dans cette comédie musicale pas comme les autres, c’est l’unité qui règne au sein de la troupe. Certes la majorité des protagonistes souffre d’un handicap, eh bien force est de constater qu’on l’oublie immédiatement pour se plonger avec délice dans une intrigue simple, qui dénonce avec humour le regard que l’Autre peut porter sur un être différent, mais aussi questionne sur le propre regard d’une personne pour elle-même, qu’elle soit valide ou handicapée. Le travail est bien celui d’une troupe de théâtre musical, et les artistes prouvent, si besoin était, leur grand talent, accompagné d’une fougue, d’une énergie, particulièrement communicative. Ce projet, très cohérent, aura parfaitement accompli sa mission si la brèche qu’il a ouverte permet à d’autres projets de se développer, projets musicaux qui mêleront artistes valides et handicapés. Parce qu’une chose est évidente : en sortant de Marigny, on a très envie de revoir la troupe de ces Hors la loi qui a si bien su nous émouvoir et nous amuser.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Laisser un commentaire