Recherchez

Les Sea Girls fêtent la fin du monde (Critique)

Le samedi 24 novembre 2012 à 9 h 50 min | Par | Rubrique : Critique, Récitals, Concerts

Lieu : La Nouvelle Eve - 25 rue Pierre Fontaine - Paris IX - M° Blanche.
Dates : Le 17 décembre 2012.
Horaires : 20h30.
Tarifs : 24 €.

Les Sea Girls reviennent ! Du Pôle Nord ? De soirée ? De Knocke le Zoute ? On ne sait pas exactement d’où, mais elles reviennent !

Elles ont voyagé, parcouru le globe, elles ont constaté que la fin est proche alors elles comptent en profiter et en faire profiter la terre entière. Pour ce nouveau spectacle, accompagnées de multiinstrumentistes
talentueux, les quatre comédiennes-chanteuses s’improvisent musiciennes et ajoutent à leurs chansons acidulées et à leurs envolées lyriques et burlesques, des numéros de magie, de ventriloque, de danse expérimentale ou de comédie pure qui nous font tournebouler !

Notre avis (écrit en janvier 2011) :

Attention, planquez-vous ! Elles sont de retours !
Deux ans après leur précédent spectacle, les Sea Girls retrouvent la Nouvelle Eve pour fêter la fin du monde.
Cette fois-ci, aucun doute possible : elles sont bel et bien complètement folles. Il n’y en a pas une pour sauver l’autre. Et c’est pour notre plus grand plaisir !
Du début à la fin, aucun moment de répit n’est accordé au public. Les zygomatiques en prennent un coup…
Deux moments sont inoubliables : un tour de magie effectué au ralenti et la chanson « Le petit lapin », interprétée par une Delphine Simon à mourir de rire !
Quelques clins d’œil à leur premier spectacle nous permettent de réentendre avec beaucoup de plaisir certaines chansons.
Les costumes sont à l’unisson des chanteuses : fous ! Ils s’étirent, se démontent et se retournent. Les Sea Girls jouent beaucoup avec. En revanche, les décors sont absents. Seul un banc articulé est transbahuté à droite à gauche de temps à autre. Mais les filles occupent tellement l’espace qu’il n’était pas nécessaire d’en mettre plus.
Ce spectacle est un remède contre l’hiver. Courez-y !

Articles liés :

Jusqu'aux dents
Plus belle que toi
In Tempo Rubato
Symphonia (Critique)
Christelle Chollet - Le nouveau spectacle (Critique)
Room Service (Critique)

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , ,

Laisser un commentaire