Recherchez

Les Sourds-Doués (Critique)

Le mercredi 12 mars 2014 à 9 h 30 min | Par | Rubrique : Critique, Spectacles divers

Lieu : L'Auguste Théâtre - 6 impasse Lamier - 75011 Paris - M° Philippe Auguste.
Dates : Du 13 février 2014 au 16 mars 2014. Supplémentaires : samedi 28 juin 2014 à 18h et le dimanche 29 juin 2014 à 15h
Horaires : Jeudi à 21h. Dimanche à 15h.
Tarifs : 16 €.

sourds-douesAvec Adrien Besse, Pierre Pichaud, Nicolas Josa, Emilien Veret.

Résumé : Après de nombreuses dates à travers toute la France, une résidence au Théâtre de Ménilmontant et une récente tournée remarquée et ovationnée en Allemagne et République Tchèque, Les Sourds-Doués s’installent à L’Auguste Théâtre du 13 février au 16 mars 2014, pour une série de dix représentations de leur spectacle musical humoristique.
Tous les jeudis soirs à 21h et dimanches après-midi à 15h, ces quatre jeunes musiciens turbulents joueront, et se joueront des arrangements possibles entre clarinette, trompette, cor et clarinette basse. Du rire aux larmes, délires et drames…
Avec dérision, esprit et humour, ce quatuor atypique de musiciens professionnels vous entraînera d’Astor Piazzolla à Thelonious Monk, d’Edith Piaf à Léo Delibes.
Les Sourds-Doués livreront à Paris un moment convivial et chaleureux, dans lequel ils déclineront à leur façon la notion de « jeu » : jeu musical, farceur et théâtral.

Critique : Dans la lignée des spectacles d’humour musical et instrumental (Le Quatuor, La Framboise Frivole, pour n’en citer que quelques uns), les Sourds-Doués proposent une formation que l’on a moins l’habitude d’entendre (clarinette, trompette, cor, clarinette basse) avec un répertoire large et éclectique, de Piazzolla à Delibes, en passant par Lady Gaga et Edith Piaf. Revisitant avec facétie des airs connus, réarrangeant avec originalité des musiques familières, le quatuor s’amuse, interagit avec le public dans une ambiance bon enfant. Pour autant, la qualité musicale n’est pas sacrifiée sur l’autel de l’humour, les quatre musiciens exécutent leur partition avec précision et talent. Le public (toutes générations confondues) semble ravi par ce spectacle accessible, ludique et divertissant.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags :

Laisser un commentaire