Recherchez

L’Histoire enchantée du petit juif à roulettes (Critique)

Le vendredi 29 novembre 2013 à 0 h 10 min | Par | Rubrique : Critique, Spectacles divers

Lieu : THÉÂTRE DE LA GAÎTÉ MONTPARNASSE • 26, rue de la Gaîté • 75014 Paris
Dates : Du dimanche 22 septembre au lundi 30 décembre 2013
Horaires : Le dimanche à 19h, le lundi à 21h
Tarifs : De 24€ à 30€

la-fabuleuse-histoire-zeitoun-affiche

De : Frédéric Zeitoun et François d’Epenoux
Mise en Scène : Alain Sachs
Interprété par : Frédéric Zeitoun, Cécile Girard et Anthony Doux
Textes des chansons : Frédéric Zeitoun
Musiques : Charles Aznavour, Chico et les Gypsies, Marc Fichel, Nathalie Miravette, Georges Augier de Moussac, Ivan Callot et Frédéric Zeitoun

L’histoire enchantée du petit Juif à roulettes c’est l’itinéraire d’un enfant pas vraiment gâté au départ qui raconte sa drôle de vie en humour, en humeur et en chansons. De l’enfance à la fac, des premiers baisers à la paternité, des premiers couplets aux plateaux de télé, l’apprentissage de la différence avec l’autodérision comme seule et unique moteur. D’authentiques coups de gueule, de vrais fous rires et quelques questions essentielles sur un monde qui n’est pas fait pour tout le monde. Un rapport à la vie tellement personnel qu’il en devient étrangement universel. (Frédéric Zeitoun et François d’Epenoux)

 

—– Notre avis :

Autant le dire tout de suite, Frédéric Zeitoun n’est pas the voice. Mais il a un incroyable talent d’auteur et, assurément, il connait les paroles : ses chansons, narratives et drôles, intelligibles et intelligentes, réjouiront les amateurs de comédie musicale. Concernant le fond, même s’il ne demande qu’à en rire, son témoignage sans taratata est riche d’enseignement sur les affres de la différence, comme un vis ma vie douloureux. Rares sont ceux qui auraient voulu prendre sa place dans le fauteuil mais heureusement on sait dès le début comment ça va bien pour lui à la fin. Au fond, il est plutôt fier de ses racines et ses ailes et prendrait presque la grosse tête.  Soyons sport, il vaut mieux faire envie que pitié ! Dans la forme, le spectacle peut ne pas plaire à tout le monde. L’action se situe nulle part… ailleurs… enfin on ne comprend pas très bien où, et les saynètes apparaissent quelquefois comme de simples chances aux chansons. En synthèse, rapido, L’Histoire enchantée du petit juif à roulettes est donc un spectacle musical tout à fait digne d’intérêt, qui inclut aussi un joli hommage à Jacques Martin sous vos applaudissements. Vivement dimanche prochain ! (le spectacle se joue aussi le lundi)

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : ,

Laisser un commentaire