Recherchez

L’histoire et la musique de Marlene Dietrich et Édith Piaf s’invitent au Centre Segal

Le dimanche 15 avril 2018 à 19 h 08 min | Par | Rubrique : En bref

The Angel and the Sparrow

Le Centre Segal est fier de présenter à Montréal la première mondiale en langue anglaise de The Angel and the Sparrow du 15 avril au 6 mai 2018.

Inspiré de l’histoire vraie de Marlene Dietrich et Édith Piaf, deux femmes indomptables au talent incomparable, ce nouveau drame musical dresse un portrait intime et divertissant de l’amitié fascinante qui unissait ces légendes du show business ayant débuté dans des circonstances invraisemblables et duré toute leur vie. Mettant en vedette vingt de leurs chansons à succès, dont «La vie en rose», «Non, je ne regrette rien», et «Where Have All the Flowers Gone», ce grand succès européen réunit ces deux interprètes iconiques sur la scène pour une soirée sous le signe du charme et de l’humour pince-sans-rire.

Deux comédiennes canadiennes ayant charmé les publics internationaux sur la scène et à l’écran tiendront les rôles de ces deux icônes. Louise Pitre effectuera un retour à Montréal, où elle a grandi, pour tenir le rôle d’Édith Piaf. Surnommée la « première dame canadienne de la comédie musicale», elle connaît bien ce rôle, qu’elle a tenu dans trois productions précédentes de la comédie musicale Piaf. Elle est mieux connue pour avoir été la première à jouer le rôle de Donna Sheridan dans Mamma Mia! (Toronto, tournée aux États-Unis et Broadway),  Fantine dans Les Misérables (Toronto, Montréal et Paris) et Mama Rose dans Gypsy (Chicago Shakespeare Theatre). Elle a remporté le National Broadway Touring Award, un New York Theatre World Award, un San Francisco Theatre Critics’ Award, un Betsy Mitchell Award, quatre Dora Mavor Moore Awards, tous dans la catégorie de la meilleure performance dans un premier rôle féminin dans une comédie musicale. Marlene Dietrich sera interprétée par Carly Street, qu’on a vue pour la dernière fois à Montréal dans la production du Centaur/Canadian Stage de Venus in Fur, pour laquelle elle a remporté les prix Dora, Broadway World, et Theatre Critics’ Circle. Elle a débuté sa carrière sur Broadway avec aplomb dans la production Clybourne Park qui a remporté un Tony Award et elle a tenu le rôle-titre dans Educating Rita, une production du Segal.

Se grefferont au groupe Lucinda Davis, comédienne de Montréal aux multiples talents (parmi ses nombreuses réalisations, on retrouve Top Girls, Adventures of a Black Girl in Search of God et Green’s Random de Debbie Tucker) et le très doué Joe Matheson (vu dans les premières canadiennes de The Jazz Singer, Jersey Boys et The Times, They Are A’ Changin’). Chacun d’eux se glissera dans la peau de nombreux rôles d’hommes et de femmes qui ont fait partie de la vie de Dietrich et Piaf.

The Angel and the Sparrow sera mis en scène par Gordon Greenberg. Il a effectué la mise en scène de la reprise de la célèbre pièce Guys and Dolls (Chichester) du West End, mettant en vedette Rebel Wilson et ayant été en nomination pour six Olivier Awards. Il a aussi mis en scène et écrit du matériel additionnel pour la reprise de Working (coadaptée avec Stephen Schwartz & Lin-Manuel Miranda), récompensée aux Drama Desk Awards, et a mis en scène la reprise acclamée de Jacques Brel Is Alive and Well and Living in Paris, à New York, ce qui lui a valu des nominations aux prix Drama Desk, Drama League et Outer Critics. Ses
projets actuels comprennent notamment la première mondiale The Heart of Rock and Roll, la comédie musicale d’Huey Lewis, au Old Globe et la coscénarisation et mise en scène de The Secret of My Success pour Universal Pictures Stage Productions.

Le public sera charmé par cette histoire racontant le lien méconnu qui existait entre ces personnages féminins plus grands que nature dont la vie fut marquée par des amours, des amitiés et un catalogue de chansons incroyables ayant traversé les époques. Piaf incarnait la définition d’une diva, avant même que le terme ne soit inventé, tandis que l’allemande Dietrich fut un vrai caméléon dans le monde du showbiz, elle qui s’est réinventée à de multiples reprises au cours d’une carrière s’étalant sur huit décennies. Leur relation complexe, nourrie par la passion, a connu des sommets étourdissants et sombré dans des creux inégalés, mais n’a jamais cessé de fasciner. Ensemble, elles ont trouvé un rythme commun, un terrain commun, et même un amour commun.

À la suite d’une première réussie au Burgtheater de Vienne en 2014, The Angel and the Sparrow de Daniel Große Boymann et Thomas Kahry a été acclamée en Suisse, en Allemagne et en République tchèque, et effectuera un retour en Allemagne la saison prochaine. Cette production du Centre Segal fut spécialement conçue pour notre public et sera présentée en anglais pour la toute première fois, grâce à la traduction de Sam Madwar et à la toute nouvelle adaptation
réalisée par la montréalaise Erin Shields. Shields est mieux connue pour sa pièce If We Were Birds, qui a remporté le Prix du Gouverneur général dans la catégorie théâtre anglais lors de la remise des prix du Gouverneur général en 2011 et fut en nomination dans la catégorie Outstanding New Play lors des Dora Mavor Moore Awards de 2010.

Articles liés :

Bandes dessinées au théâtre musical - Des bulles aux chansons
Dates supplémentaires pour Dracula à Montréal
High School Musical 4 : c'est parti !
Glee la série musicale sort son album début novembre
La comédie musicale "Leap Of Faith" dévoile sa distribution
Canada - Bharati 2

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , ,

Laisser un commentaire