Recherchez

Liz Callaway : Bonjour, Paris !

Le lundi 4 janvier 2010 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Rencontre

Liz Callaway (c) Bill Westmoreland

Liz Callaway (c) Bill Westmoreland

Liz Callaway, comment l’idée de votre dernier album Passage of Time est-elle venue et comment s’est faite la sélection des chansons ?
Quand mon producteur, Tommy Krasler, m’a proposé d’enregistrer un nouvel album, il m’a suggéré d’y chanter des chansons qui reflètent où j’en suis dans ma vie, aujourd’hui. J’ai choisi des titres que je n’aurais pas forcément chantés quand j’étais plus jeune,  sachant que depuis… j’ai vécu.  Comme exercice, j’ai fait une liste de morceaux que j’ai toujours estimé être trop jeune pour chanter (notamment « Being Alive » et « Patterns »).  C’était très libérateur d’être en harmonie avec mon âge et d’exprimer des émotions plus complexes..

Vous avez travaillé sur les arrangements de l’album ? Est-ce la première fois que vous faites ça ? Est-ce que ça vous a plu ?
Alex Rybeck, mon directeur musical, et moi-même aimons souvent prendre une chanson et la montrer sous un jour nouveau.  Je ne suis pas vraiment une pianiste mais j’entends les arrangements dans ma tête et quand je travaille avec Alex, j’essaie de lui expliquer ce que j’entends et il réussit à le transformer en musique. J’adore notre collaboration : un exemple parfait est l’arrangement de  « Raindrops Keep Falling On My Head / Singin’ in the Rain ». J’ai travaillé avec Alex sur tous les arrangements de mes autres albums mais c’est la première fois que je me suis créditée.

Quelle est votre étape favorite dans le processus d’enregistrement d’un album ?
J’adore travailler sur les arrangements mais ma partie préférée est l’enregistrement en lui-même. Nous avons enregistré six chansons lors de la première session, sept lors de la seconde.  C’est très intense et cela demande beaucoup de concentration, mais j’aime ce challenge. Et il n’y a rien de tel que de chanter avec un orchestre. Enregistrer est probablement ce que je préfère, choisir les chansons ce que j’aime le moins. Je n’arrive pas à me décider : il y a tellement de superbes titres ! Je deviens folle à essayer de choisir !

Vous allez donner des master classes à Paris ce mois-ci. Qu’attendez-vous de ces séances et qu’allez-vous enseigner ?
Honnêtement, je ne sais pas à quoi m’attendre mais je suis très impatiente de travailler avec les artistes français. J’aime encourager les chanteurs à être ce qu’ils sont et les aider à simplifier leurs interprétations. Je suis curieuse de savoir quelles chansons ils vont m’apporter. Je suis sûre que ça va être une expérience géniale.

Pouvez-vous nous parler des chansons que vous allez interpréter au concert Broadway Lights du Châtelet, le 23 janvier prochain ?
Je vais chanter notamment « I Got Rhythm », « Embraceable You », « Life Upon the Wicked Stage », et en duo : « Some Sort of Somebody », extrait de Very Good Eddie.  Je suis particulièrement impatiente de chanter ce duo avec un interprète français ! D’ordinaire, je chante plutôt un répertoire récent de Broadway donc, là, toutes ces chansons sont plutôt inhabituelles pour moi.

Quel est votre sentiment à la veille de votre venue à Paris ?
Je suis très excitée d’aller à Paris ! C’est une de mes villes préférées au monde et j’ai toujours voulu y chanter. Je suis également très impatiente de vivre dans un appartement parisien pendant deux semaines et faire des courses de nourriture !

Que souhaitez-vous pour 2010, pour les autres et pour vous-même ?

Je souhaite du bonheur et de la santé pour chacun. Pour moi-même, je souhaite une année pleine de nouvelles aventures et de challenges. Chanter et enseigner à Paris est un début parfait !

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , ,

Laisser un commentaire