Recherchez

Londres – Everybody’s Talking About Jamie (Critique)

Le lundi 29 janvier 2018 à 10 h 48 min | Par | Rubrique : A l'affiche, Critique, Londres

Lieu : Apollo Theatre - West End
Dates : Réservations ouvertes jusqu'en octobre 2018
Horaires : 19h30 sauf dimanche - 14h30 mercredi et samedi
Tarifs : à partir de £25

Musique : Dan Gillespie Sells
Livret & Lyrics : Tom McCrae
Mise en scène : Jonathan Butterell

Notre avis : En 2011, la BBC diffusait Jamie: Drag Queen at 16, un documentaire empreint de télé-réalité suivant un adolescent ouvertement gay dans un village ex-minier du nord de l’Angleterre, qui rêve de devenir drag queen. On ne sait trop ce qu’il est advenu du garçon mais le documentaire est devenu un musical, d’abord produit à Sheffield et désormais solidement installé dans le West End. Il faut dire que le spectacle est une franche réussite.

C’est un parfait portrait de l’Angleterre d’aujourd’hui, oscillant entre conservatisme et vivre-ensemble pragmatique. Le voile à l’école n’est pas un débat public Outre-Manche, ni les cheveux décolorés. Le problème de Jamie n’est pas d’être gay – il est parfaitement assumé et fier – mais de convaincre son conseiller d’orientation et son père que son avenir professionnel est sur scène, comme travesti.

John McCrea campe un Jamie délicieusement… camp, comme disent les Anglo-Saxons pour qualifier les personnes maniérées se donnant volontiers en spectacle. Il a aussi de nombreuses occasions d’émouvoir au cours d’une quête qui n’est pas un long fleuve tranquille. Il est entouré d’une troupe talentueuse qui fait vivre des personnages forts en caractère et attachants, et d’un swing qui effectue des chorégraphies millimétrées, parfois acrobatiques, parfois sensuelles. Il y a quelques drag queens, bien sûr, pour compléter le tableau multicolore.

La partition est pop-dance et la plupart des chansons incitent à se dandiner sur son fauteuil. Quelques belles mélodies mélancoliques donnent la chair de poule. Le CD est complètement addictif et s’écoute en boucle, sans passer une piste.

Il se dit que Jamie est le nouveau Billy Elliot. Les similarités sont certaines – à commencer par cet accent Geordie du nord de l’Angleterre – et bien que le propos et le contexte historique ne soient pas aussi riches, on lui souhaite le même succès !

 

Image de prévisualisation YouTube

Articles liés :

Une pléiade de stars pour les Tony Awards 2009
Découvrez les coulisses de la comédie musicale Dreamgirls
Masterclass ouverte de BT McNicholl
Cours ouvert de BT McNicholl
Canada - "Billy Elliot : The Musical" (Critique)
Le toit d'un théâtre de Londres s'effondre pendant une représentation

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , ,

Un commentaire
Laisser un commentaire »

  1. Génial et drôlement marrant ! J’adore ta présentation !

Laisser un commentaire