Recherchez

Love Circus : la distribution dévoilée

Le mercredi 23 avril 2014 à 11 h 03 min | Par | Rubrique : Rencontre

Le rideau s’est levé sur la distribution de Love Circus, le prochain spectacle musical de Stéphane Jarny. Un rideau forcément rouge puisque ce nouveau grand show va nous mener au cœur de l’univers du cirque. Dans ce monde où la discipline et l’effort côtoient le maquillage et le merveilleux, se trament souvent en coulisses intrigues, romances et passions. Love Circus ne va pas déroger à la règle, mettant en scène une famille de circassiens qui porte un lourd secret. Afin d’éviter de se voir frapper par une étrange malédiction touchant toutes les femmes de leur famille, les deux sœurs, propriétaires du cabaret, ont en effet scellé un pacte dans leur jeunesse : celui de ne jamais tomber amoureuse… Ainsi va la vie aux Folies Bergère. Mais voilà qu’après dix ans d’absence, une troisième sœur fait un retour inattendu. Remettant en cause cette règle absolue et le quotidien établi, elle vient faire une annonce fracassante…

La troupe de Love Circus aux Folies Bergère (c) Bruno Barbazan

La troupe de Love Circus aux Folies Bergère (c) Bruno Barbazan

Fil rouge du spectacle qui s’annonce d’ores et déjà comme fantaisiste et extravagant, le thème universel de l’amour sera à l’honneur. Les plus grandes chansons du répertoire depuis des décennies devraient se retrouver au programme, parmi acrobates, équilibristes et autres numéros de circassiens. Un show particulièrement original donc, au parfum de Moulin Rouge et de piste aux étoiles et où l’on retrouvera notamment Alexandre Faitrouni, Golan Yosef et Vincent Heden en maitre de cérémonie. Quant aux fameuses trois sœurs, elles seront incarnées par Lola Cès, ainsi que Fanny Fourquez et Aurore Delplace que nous avons rencontrées.

Interviews croisées de deux artistes très impatientes.

Vous voilà sœurs le temps d’un spectacle. Pouvez-vous nous en dire plus sur vos rôles respectifs ?

Fanny Fourquez : Je vais jouer la fille ainée, l’une des patronnes des Folies Bergère. Face à la malédiction qui provoque des fins tragiques à toutes les femmes amoureuses de notre famille, nous avons donc fait ce fameux serment quand nous étions enfants. Chacune des trois sœurs, avec sa personnalité et sa vision, va respecter ou non ce pacte. En ce qui me concerne, je serai en quelque sorte la gardienne du temple, celle qui reste à tout prix fidèle à cette promesse. Pour cela, je ne quitte absolument jamais le cabaret, j’y ai construit mon monde et n’en suis pas sorti une seule fois. Mais mon personnage possède aussi une autre particularité,  celle de piquer des colères terribles en langue étrangère… Je ne peux pas vous en dire plus, c’est l’un des secrets du spectacle.

Aurore Delplace : Je vais incarner tout l’inverse ! Petite dernière de la tribu, je suis partie vivre quelques années au bout du monde, bien loin des Folies. Et je vais  revenir dix ans après, pour annoncer que je suis tombée amoureuse et que je vais me marier. J’ai été totalement à l’encontre du pacte ! Ultra romantique, mon personnage croit en l’amour, croit que c’est une source de bonheur et estime que c’est une raison de vivre. Je vais donc être un élément perturbateur qui vient complètement chambouler le petit monde construit par mes deux sœurs. Elles ont bâti toute leur vie sur ce refus. En affirmant haut et fort qu’il est possible d’aimer, de se marier, je vais tout retourner ! C’est le début de toute l’intrigue.

Fanny Fourquez : Oui c’est un point de départ à de nombreux rebondissements. Car il n’y a pas qu’une seule malédiction. D’autres sont présentes tout au long de ce spectacle qui est tout de même très fantaisiste ! Cette histoire originale est sans esprit chronologique musicalement comme on a pu connaitre dans Salut Les Copains. Là c’est vraiment libre au niveau de l’époque. En revanche, on va visiter toutes les chansons qui parlent d’amour. Que ce soit l’amour entre frère et sœur, entre amants, l’amour passion. Les auteurs ont puisé dans l’immensité de ce répertoire et tous les titres illustreront notre histoire.

Fanny Fourquez et Aurore Delplace (c) Regard en Coulisse

Fanny Fourquez et Aurore Delplace (c) Regard en Coulisse

Êtes-vous heureuses d’évoluer dans l’univers du cirque ?

Les deux en chœur : Oui ! En fait toutes les deux, nous n’attendions que cela et nous sommes  super enthousiastes.

Fanny Fourquez : Ce thème m’a directement convaincue. Lorsque Stéphane [Jarny] l’a évoqué, j’ai immédiatement dit oui. J’adore le cirque. J’y ai un peu touché dans le passé mais c’est une discipline qui demande énormément de temps et  de travail. Sur scène, nous serons chaque soir entourées de professionnels et de circassiens de très haut niveau, il n’est pas question de prétendre nous-mêmes en faire partie, sous prétexte que depuis trois mois nous nous entrainons. On ne va pas s’amuser à rivaliser avec eux, ce n’est pas du tout l’idée.

Aurore Delplace : J’espère pouvoir effleurer quelques techniques, qui sait ? Mais déjà, c’est génial d’être dans cette ambiance et cet univers. Sans compter que le décor des Folies Bergère se prête complètement à cet esprit. De vieux éléments vont d’ailleurs être réutilisés à cette occasion ainsi que d’anciens numéros classiques qui ont fait le succès de ce lieu. On a des siècles d’histoire que l’on va pouvoir exploiter !

Si vous pouviez présenter un numéro, qu’aimeriez-vous faire ?

Fanny Fourquez : Sans hésiter, tout ce qui relève de l’aérien. Du trapèze, du cerceau, du tissu aérien. Bref, être en l’air !

Aurore Delplace : Moi j’adore avoir la tête en bas. Finalement on se complète bien !

A venir, les interviews de Vincent Heden, Alexandre Faitrouni, Golan Yosef et Lola Cès.

Réservations ouvertes sur : www.foliesbergere.com;  www.fnac.com ; www.ticketnet.fr et points de ventes habituels. Et bientôt sur : WWW.LOVE-CIRCUS.FR

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire