Recherchez

Critique Canada : Ma femme, ma blonde et ma roulotte

Le jeudi 5 août 2010 à 16 h 15 min | Par | Rubrique : Canada, Critique

Lieu : Espace Libre - 1945, rue Fullum, Montréal (Québec) H2K 3N3 (Métro Frontenac)
Dates : 4, 8, 9, et 13 août 2010 (Français) - 7 et 12 août 2010 (Anglais)
Horaires : 20h00
Tarifs : 25,00$
Informations supplémentaires : Billetterie du CETM : 514-504-9339

ma-femme_ma_blonde_et_ma_roulotteLivret : Betsy Kelso
Musique et paroles : David Nehls
Adaptation française : Stephen Pietrantoni, David Laurin et Patrick Olafson
Mise en scène : Stephen Pietrantoni
Directeur musical : Maxime Bégin
Décor et costumes : Genia De Marco
Eclairages : Daniel Lavoie

Distribution :
Cecile Cristobal : Pippi / Fifi
Lisa Forget : Jeannie / Ginny
Pierre Lenoir : Norbert
Stéphanie Lessard : Pickles
Tina Mancini : Lin
Jérome Roy : Duke
Monik Vincent : Betty

Ma femme, ma blonde et ma roulotte raconte le déroulement d’une journée typique dans un parc de roulottes, en Floride. Observation d’OVNI, gros orages, grossesses hystériques et arrivée inattendue d’une danseuse exotique venue de Drummondville… Rencontrez les habitants de ce parc et partagez un fou rire avec ces personnages hilarants qui vivent à Armadillo.

La comédie musicale Ma femme, ma blonde et ma roulotte était présentée hier, en première mondiale francophone, ou plutôt en « joual ». Le Festival du nouveau théâtre musical, The Next Wave, a eu l’excellente idée d’adapter cette comédie musicale en québécois, pour le plus grand bonheur des spectateurs qui ont, semble-t-il, bien apprécié cette délicate attention. En effet, la traduction colle très bien aux chansons ainsi qu’aux dialogues. On y ressent la nuance du langage québécois, un langage très coloré et imagé.

Les sept interprètes ont été choisis avec brio : on saluera l’expérience de la grande Lisa Forget (Ginny), à la voix veloutée, tout comme la très jeune et talentueuse Stéphanie Lessard (Pickles) qui, avec sa voix et son énergie, en a fait rire plus d’un. Il ne faut surtout pas oublier l’incomparable Monik Vincent (Betty) qui a livré une prestation sensationnelle, ainsi qu’un tout jeune homme du nom de Jérôme Roy (Duke) qui, dans les années à venir, devrait laisser sa  trace, autant comme comédien que comme chanteur. Un jeune homme à suivre !

Il ne faut pas s’attendre à des décors imposants. En revanche, ils représentent très bien l’esprit de la pièce et le lieu… un parc à roulottes. En outre, le spectateur a droit à quatre musiciens « live ».

Cette comédie musicale aux sons qui rappellent  la « country » avait été créée en 2004, dans sa version originale anglaise The Great American Trailer Park Musical, lors du prestigieux Festival du théâtre musical de New York. Elle y avait obtenu un certain succès.

Ma femme, ma blonde et ma roulotte est une comédie musicale des plus originales et il sera quasiment impossible pour le spectateur de quitter le théâtre sans avoir eu un fou rire ! Sinon deux. C’est la pièce à voir en ce moment.

 Production complète

Ma femme, ma blonde et ma roulotte  (en français) :
les 4, 8, 9 et 13 août 2010

The Great American Trailer Park Musical (en anglais) :
les 7 et 12 août 2010

Articles liés :

La distribution de la comédie musicale Ragtime dévoilée
Willy Wonka pourrait faire l'objet d'une nouvelle comédie musicale
Les élèves du Studio International des Arts de la Scène au Théâtre du Gymnase
Mirvish : Une saison à couper le souffle
"Jacques Brel is Alive and Well and Living in Paris"
Canada - Cirque du Soleil : Juste une p'tite nuite (Critique)

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , ,

Laisser un commentaire