Recherchez

Mistinguett, Madonna et moi

Le samedi 16 mai 2009 à 10 h 09 min | Par | Rubrique : Critique, Récitals, Concerts

Lieu : Théâtre Montmartre Galabru, 4 rue de l'Armée d'Orient, face au 53 rue Lepic, 75018 Paris. M° : Blanche et Abesses
Dates : Jusqu'au 26 juin 2009. Reprise à partir du 08 août 2009.
Horaires : Le dimanche et lundi à 19h. Le samedi 5 septembre 2009 à 21 h
Tarifs : Plein tarif : 18 €. Etudiants, associations : 12 €.
Informations supplémentaires : De et par Caroline Loeb, avec Patrick Brugalières (accordéon). Ecriture et mise en scène de Nicolas Vallée.

loeb-mistinguett-madonna-moiOn l’avait connue dans les années 80, vantant les vertus de la ouate, avec ce fameux tube qui a marqué son époque, on l’a retrouvée dans les années 90-2000, mettant en scène Judith Magre, Lio ou encore Michel Hermon, la voici aujourd’hui sur scène, chantant, jouant, racontant, dansant, dans un one-woman-show rendant hommage aux grandes dames du show-biz.

Dans Mistinguett, Madonna et moi, Caroline Loeb évoque toutes ces femmes mythiques qui l’ont fascinée et qui ont en commun une personnalité forte, un sens de la liberté et « pas beaucoup de voix, comme moi » ajoute Loeb elle-même, dans ses interviews. A travers des chansons et des petites anecdotes, Loeb dresse avec humour et admiration le portrait de ces divas de la scène ou de l’écran : les Madonna et Mistinguett du titre, mais aussi Arletty, Joséphine Baker, Yvette Guilbert ou Mae West.

Caroline Loeb nous montre sa faconde, sa gouaille, ainsi que son sens de l’auto-dérision particulièrement savoureux. Sa façon de raconter sa célébrité soudaine (et ses conséquences) avec « C’est la ouate » est tout à fait désopilante. Au final, Loeb nous livre un show cocasse, intime et attachant.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags :

Laisser un commentaire