Recherchez

Marilou – Une fille qui chante

Le jeudi 1 décembre 2005 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Talent à suivre

Marilou © mariloumusique.com

Marilou © mariloumusique.com

Marilou, vous avez toujours eu envie de chanter ?
Oui, depuis toute petite j’ai ce rêve ancré en moi. J’ai commencé à prendre des cours de chant à 8 ans et depuis, je n’ai jamais arrêté. J’ai eu la chance de faire plein de belles rencontres qui m’ont permis d’intégrer cette belle équipe de Notre Dame et je suis très contente.

Quels sont vos modèles dans les interprètes ?
Vous allez me trouver bizarre mais je n’ai pas vraiment de modèles ! Je préfère prendre le meilleur de chacun et la somme de toutes ces petites choses crée mon artiste idéal ! J’aime par exemple la voix de Mariah Carey, j’admire le charisme de Garou…

Vous avez justement enregistré un duo avec Garou, comment s’est passée cette rencontre ?
En fait, je l’ai rencontré pour la première fois quelques instants avant d’assurer sa première partie. C’était aussi ma première fois sur les planches, et devant un public français. Je suis en admiration devant Garou mais ça s’est très bien passé. C’est quelqu’un de très naturel et de terre-à-terre. Notre duo a très bien marché puisque nous avons vendu 200.000 singles en France ! Et là, j’ai sorti mon premier album « La fille qui chante » et un nouveau single « Chante ».

Comment vous a-t-on offert le rôle de Fleur de Lys ?
Après ma tournée avec Garou, j’ai donc sorti mon album et c’est à ce moment-là que j’ai reçu un appel de Luc Plamondon qui m’a proposé de jouer dans Notre Dame de Paris. Et là, j’ai crié tellement j’étais contente ! J’étais encore plus ravie quand j’ai su que c’était pour la France où le public est extraordinaire. Après il a fallu tout apprendre… J’ai appris le rôle en une semaine !

Vous aviez déjà vu le spectacle auparavant ?
Vous allez rire, mais j’ai vu le spectacle au tout début quand je n’avais que sept ans ! Et je me souviens de deux choses qui m’ont marquée : la chanson « Vivre » et la robe de Fleur de Lys ! Et je me disais : « qu’elle est belle, qu’est-ce que j’aimerais la porter ! ». Quand j’ai découvert les costumes, j’ai eu un « coup de fraîcheur » quand j’ai vu la robe et je me suis dit « Marie, c’est à ton tour maintenant ! ».

Vous avez peur d’affronter le public français ?
Je vous fais confiance ! J’espère que vous allez être bien avec moi (rires) ! Je suis excitée et nerveuse mais il ne faut pas avoir peur. Il faut foncer !

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : ,

Laisser un commentaire