Recherchez

Melting Roots – Bas les masques !

Le mardi 1 juillet 2008 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Zoom

Melting Roots ©DR

Melting Roots ©DR

Comment est née l’idée de ce concert ?
A force de voir de temps à autre des petits « boeufs » s’organiser entre artistes de la troupe [NDLR : du Roi Lion] dans les loges, les coulisses, etc, l’idée est venue naturellement d’organiser un vrai concert digne de ce nom. Nous avions réellement envie d’exposer différemment ces talents et de faire découvrir tant au grand public qu’à nos collègues leurs univers musicaux, leurs voix… On a beau se voir tous les jours, on a peu de temps pour vraiment se découvrir, et certains n’osent pas exposer leur carrière personnelle facilement. Un vrai concert était donc l’occasion rêvée, d’autant plus qu’outre les chanteurs, nous avons également la chance d’avoir de grands musiciens professionnels avec nous au théâtre. Tout cela nous trottait donc dans la tête depuis un moment, et puis un jour on a décidé de se lancer en faisant des réunions collectives et en démarchant les salles avec un vrai projet. Il fallait aussi que tout le monde puisse se mobiliser en même temps, et heureusement beaucoup de personnes, en interne comme en externe, ont été prêtes à nous aider rapidement et bénévolement (pour la création et le graphisme, la presse, la technique, le son, etc). Sans eux rien n’aurait été possible.

Quel en est le concept ?
Au départ nous n’avions pas imaginé faire quelque chose d’aussi « lourd ». Le concept n’était pas de faire simplement se succéder les prestations des uns et des autres, mais de trouver un sens, un fil conducteur et surtout de faire découvrir le résultat de nombreuses collaborations artistiques ayant vu le jour tout au long de l’année. A force de se côtoyer tous les jours, certains d’entre eux ont en effet composé des albums entiers à plusieurs. Nous avions donc envie de montrer au public cet esprit de groupe festif, cette solidarité et cette énergie positive, mais aussi que la majorité de ces interprètes sont également compositeurs, auteurs, etc. Nous voulions enfin que les musiciens, les comédiens et les danseurs puissent s’exprimer librement, avec pourquoi pas une mise en scène liant le tout.
Le nom Melting Roots (que nous avons cherché pendant plusieurs heures de débats drôles et intensifs…) n’est donc pas le nom d’un groupe mais de ce collectif, de ce concept. Nous cherchions à représenter ce mélange et cette fusion entre des artistes aux origines diverses (tant au niveau de leurs racines ethniques que de leurs influences musicales).

Comment s’est faite la sélection des artistes participant à la soirée ?
La sélection s’est faite de façon naturelle. Nous en avons parlé à plusieurs reprises en interne, de manière à ce que les intéressés puissent se manifester rapidement et librement. Il s’agit d’un projet collectif, donc il n’était pas question de casting devant une sorte de jury ou autre. Et étant donné la grande qualité des artistes avec lesquels nous travaillons, il était très facile de leur faire confiance et de les laisser libre sur le choix de leur prestation. Certains chanteurs ont donc proposé tel titre à tel autre pour en faire un duo, ou ont choisi leurs choristes, leurs danseurs… Vous ne retrouverez donc pas forcément des « têtes d’affiches » mais plutôt des artistes que vous connaissez moins et qui ont néanmoins tous une grande expérience artistique solo derrière eux.
Quant aux musiciens, nous nous sommes naturellement adressés vers ces grands artistes de renom qui travaillent avec nous au quotidien (Jean-Philippe Batailley, Sylvie Carrasco, Christophe Fossemalle, Cyrille Giordano, Pierre Guillemant, Fred Liebert, Ivan Ormond, Jacky Tricoire…) et Philippe Gouadin s’est proposé pour prendre la direction musicale du projet. Nous avons donc beaucoup de chance !

Quel type de musique va-t-on y entendre ?
On va surtout y entendre de la soul et de la world music, avec également un peu de gospel ou de pop acoustique. Il y aura une trentaine de chanteurs et une dizaine de musiciens. Parmi les chanteurs, vous connaissez sans doute déjà sur ce site Anandha Seethanen, Thibault Durand, Orlando, Jee-L, Sandy Louis, qui vous présenteront leurs propres compositions, mais aussi Valéry Rodriguez (qui a mis en scène un medley très funky avec une dizaine d’artistes dont Melina M’Poy, Mathieu Boldron, Melina Mariale, Thierry Picaut, Céline Languedoc). Il y aura également Valérie Louri pour un voyage vers la Martinique, Jua Amir, Jeffrey Richardson, Rachid Barji, Louis-Cyril Tiquant ainsi que les huit sud-africains de la troupe, pour un autre medley enflammé.
Et n’oublions pas les trois présentateurs uniques en leur genre que sont Nelly Celerine, Steeve Brudey et Andrew Isar.

Ce type de soirée pourrait-il devenir récurrent ?
Nous l’espérons ! Mais cela dépend aussi de vous, de votre présence et de votre soutien lors de notre première date le 7 juillet à la Scène Bastille ! C’était déjà très difficile de se limiter à 2h30 pour ce jour-là, alors il y aura encore largement de quoi faire pour d’autres dates !

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , ,

Laisser un commentaire