Recherchez

New, la comédie musicale improvisée (Critique)

Le dimanche 5 février 2017 à 21 h 01 min | Par | Rubrique : Critique, Théâtre musical

Lieu : théâtre les feux de la rampe - 28 rue Richer - 75009 Paris - M° Grands Boulevards / Cadet
Dates : du 28 septembre 2016 au 4 avril 2017
Horaires : en Français: tous les mercredi à 20h - en Anglais: 17 janvier, 7 février, 14 mars, 4 avril à 20h
Tarifs : de 18€ à 26€
Informations supplémentaires : http://newcomediemusicale.com

new-comedie-musicaleDirection artistique : Florian Bartsch et Antoine Lefort
Comédiens-chanteurs, en alternance : Florence Alayrac, Pierre Babolat, Florian Bartsch, Thierry Bilisko, Cloé Horry, Perrine Megret, Elsa Pérusin
Musiciens, en alternance : Cyril Barbesol, Paul Colomb, Peter Corser, Laurent Coulondre, Nicolas Didier, Samuel Domergue, Florence Kraus, Antoine Lefort, Yann Lupu, Niels Mestre, David Rémy, William Rollin
Illustrateurs, en alternance : Loïc Billiau, Aurélie Bordenave, Sophie Raynal

Spectacle présenté en Français tous les mercredis et en Anglais un mardi par mois.

Résumé : Dans NEW, on improvise TOUT ! Grâce…

… au public qui donne un titre, un lieu et des rebondissements à l’histoire
… aux musiciens qui composent les chansons et rythment le spectacle en direct
… à l’illustrateur qui projette ses images et décors sur le fond de scène
… aux comédiens-chanteurs qui créent les paroles et les personnages de l’aventure et grâce au maitre de cérémonie qui orchestre le tout… avec VOUS !

Notre avis: Le plaisir de New, c’est le plaisir de la surprise. Comme dans tout spectacle d’improvisation, rien n’est fixé à l’avance. En début de soirée, un maître de cérémonie invite les spectateurs à choisir un titre, un lieu et une phrase mélodique et c’est de ce point de départ que les artistes vont élaborer un spectacle musical d’une heure. Entre rires et larmes, incertitudes et rebondissements, quatre comédiens-chanteurs, trois instrumentistes et un graphiste construisent leur comédie musicale qui change de direction selon l’humeur du maître de cérémonie. Quand ce dernier fait tinter un grelot, l’action se fige, il demande alors l’avis du public sur la suite à donner à l’histoire (une action à effectuer, une chanson à interpréter, un style musical imposé) et relance le spectacle. Le public voit alors l’histoire se transformer sous ses yeux en fonction de ses propres décisions.

Les comédiens-chanteurs rivalisent de talent et d’inventivité pour créer une galerie de personnages originaux, drôles et touchants et interprètent avec une égale aisance des chansons dans des styles musicaux aussi différents que la variété, le chant lyrique ou le rock. L’accompagnement musical est excellent, les trois instrumentistes brodent autour du thème inventé par l’un des spectateurs et composent comme il se doit une ouverture, des chansons, des transitions et un final. Pour habiller le tout, un graphiste créé en temps réel des décors et des encarts qui sont projetés sur un écran en fond de scène. La connivence entre tous ces artistes fait la réussite du spectacle. Ils sont à l’écoute les uns des autres et créent de très beaux moments. On apprécie de voir évoluer les personnages et de voir se construire une véritable histoire avec un début, un milieu et une fin.

Si tout dans New n’est que surprise, on a au moins une certitude : celle de passer une bonne soirée.

 

Articles liés :

Le Peep Musical Show (Critique)
Vidéos : 42e Rue offre une Carte Blanche à Stéphane Laporte
L'évasion pour un sourire
Des lectures de Quand la guerre sera finie ouvertes au public
Nouvelle lecture de Quand la guerre sera finie
Passage en revue (Critique)

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , ,

Laisser un commentaire