Recherchez

New-York – « Once le musical » (Critique)

Le mercredi 26 septembre 2012 à 16 h 09 min | Par | Rubrique : Critique

Lieu : Bernard B.Jacobs Theatre, 242W 45th Street, New-York
Horaires : Mercredi au vendredi à 20h, les mercredi, samedi et dimanche à 14h, le mardi et le dimanche à 19h
Tarifs : à partir de 60$
Informations supplémentaires : http://www.oncemusical.com/

Mise en scène : John Tiffany
Livret : Enda Walsh
Musique et paroles : Glen Hansard et Markéta Irglova
Avec : Steve Kazee, Cristin Milioti, David Abeles, Will Connolly, Elizabeth A. Davis, David Patrick Kelly, Eliza Holland Madore, Anne L. Nathan, Lucas Papaelias, Ripley Sobo, Andy Taylor, Erikka Walsh, Paul Whitty, J. Michael Zygo.

Once le musical est l’histoire d’une jeune maman tchèque qui rencontre dans les rues de Dublin un guitariste talentueux. Tout les deux se découvriront une passion commune pour l’écriture : l’un à la composition et l’autre à l’écriture de paroles. Au fil du temps, ils apprendront à se connaitre et à s’aimer, entourés de leurs amis musiciens.

Notre avis :

Après que le film a remporté plusieurs prix internationaux ainsi qu’un Oscar pour la chanson « Falling Slowly », Once – l’adaptation musicale – a ouvert ses portes la saison dernière sur Broadway. Le Bernard B. Jacobs Theatre accueille donc depuis quelques mois ce spectacle intimiste à petit budget qui a récemment remporté huit Tony Awards dont celui de meilleur comédie musicale.
Dès l’entrée du public, le challenge est quasiment rempli. Le décor est unique : un pub irlandais où des serveurs accueillent les spectateurs, sur scène, invités à boire un verre en compagnie d’une partie des artistes en plein « bœuf » musical. L’ambiance irlandaise est installée et les spectateurs peuvent immédiatement apprécier le talent des musiciens/chanteurs de cette distribution.
Après 30 minutes de pré-show, le spectateur rejoint son siège en musique et le spectacle commence sans qu’on s’en aperçoive.
La créatrice lumière multi-récompensées, Natasha Katz (The Addams Family, Peter Pan, Twelfth Night, Follies …), qui a reçu le Tony Award de la meilleure création lumières, a réussi à offrir à cette rencontre un écrin de douceur et de poésie.
Ainsi, le spectateur est conquis et se laisse porter par l’histoire de ces deux musiciens, qui se rencontrent, tombent amoureux et découvrent le sens du mot « partage ».
Les rôles sont tous très bien distribués et interprétés par des acteurs talentueux s’accompagnant eux-mêmes à la batterie, guitare, violoncelle ou percussions.
Tous participent à la création d’un groupe qui nous fera voyager jusqu’à Dublin avec des moments d’émotions et de rire. Notons la performance de David Abeles, l’un des musiciens du pub, qui arrive à se démarquer de l’ensemble et à se faire remarquer aux côtés du rôle masculin principal.
Le tout est soutenu par une acoustique de théâtre où l’on remarque à peine la présence de micro, ce qui est particulièrement agréable dans une comédie musicale de Broadway.
C’est donc sans aucun doute que Once le musical mérite ses huit Tony Awards ainsi que les salles combles chaque soir.
Il fait partie des spectacles incontournables à voir et revoir à Broadway.

 

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , ,

Un commentaire
Laisser un commentaire »

  1. Tout a fait d’accord avec l’analyse. L’ambiance du spectacle est vraiment exceptionnelle. Le « pré spectacle » sur scène avec les artistes qui font un boeuf est une idée originale!

    Les 2 acteurs principaux sont étonnants, mention spéciale à Cristin Milioti pour son interprétation de « the hill » au piano…le genre de moments que l’on voit uniquement à Broadway!

    Un spectacle aussi bon que la version « film » (que je conseille également)

Laisser un commentaire