Recherchez

Critique : Non, je ne danse pas

Le dimanche 24 janvier 2010 à 19 h 08 min | Par | Rubrique : Critique, Théâtre musical

Lieu : La Pépinière théâtre 7 rue Louis le Grand 75002 PARIS. M° Opéra. Tel : 01 42 61 44 16
Dates : Du 21 janvier au 17 avril 2010
Horaires : Du mardi au samedi à 21h et samedi à 16h
Informations supplémentaires : Tel : 01 42 61 44 16

non je ne danse pasTexte et chansons
Lydie AGAESSE
Musiques
Thierry BOULANGER et Patrick LAVIOSA
Mise en scène :
Jean-Luc REVOL
Avec :
Magali BONFILS, Christine BONNARD
Florence PELLY, Ariane PIRIE

Vous fréquentez régulièrement Wisteria Lane ? Alors n’hésitez pas à venir découvrir Non je ne danse pas ! La pièce raconte l’histoire de quatre voisines se retrouvant les soirs de pleine lune sur les marches de leur perron pour partager leurs souvenirs, leurs expériences des hommes et refaire le monde.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que les quatre comédiennes investissent la scène avec énergie, émotion et fantaisie ! Ariane Pirie joue avec toute sa fougue et sa folie naturelles, Christine Bonnard nous concocte un cocktail d’humour et de tendresse, Florence Pelly envoûte le public de sa voix suave et jazzy et pique le public avec la justesse de son interprétation et Magali Bonfils incarne à merveille l’éternelle célibataire spécialisée en rupture la veille de la Saint Valentin. Chacune des comédiennes a ici tout le loisir d’exprimer sa personnalité en incarnant son personnage. Et même si on les connaît déjà sur leur registre respectif, leur performance n’en est pas moins croustillante.
L’histoire est rondement menée, les dialogues sont percutants, tantôt drôles, tantôt émouvants. Cette pièce légère se déguste sans retenue grâce notamment à l’efficacité de la mise en scène signée Jean-Luc Revol. Il a en effet le don de s’approprier la scène et joue ainsi avec tout le potentiel des décors, des couleurs, des accessoires, des costumes et bien sûr des comédiennes. Il s’amuse et emmène le public avec lui.
Côté musique, Patrick Laviosa et Thierry Boulanger ont réussi une jolie partition mélodieuse et romantique à souhait. La présence de la contrebasse apporte une touche jazzy qui enrichit l’univers musical du spectacle. L’utilisation de musiques contemporaines enregistrées donnent également un aspect éclectique à l’ambiance musicale générale.
Côté chorégraphie, l’autodérision est de mise ! Le style est parfaitement coordonné à chaque personnage et contribue à faire sourire ou rire le spectateur.
En résumé, une pièce qui se laisse voir avec autant de plaisir qu’une bonne série américaine, les chansons en plus…

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , ,

4 commentaires
Laisser un commentaire »

  1. « …joue ainsi avec tout le potentiel des décors, des couleurs, des accessoires, des costumes…  » de qui ? De Sophie JACOB. Même si la critique n’est aucunement critique sur son travail et qu’elle ne fait que parler de « potentiel » et dans la mesure où c’est la même et seule artiste qui a fait tout ce TRAVAIL, pourquoi ne pas la citer ?
    Amitié,
    Hamid. A (qui n’a pas d’actions chez Sophie Jacob 😉

  2. C’est un spectacle formidable que j’ai trouvée vraiment très original. C’est du vrai théâtre musical car le texte est fin et drôle, les chansons amusantes et bien troussées, c’est une CREATION et pas une centieme reprise d’autre chose. Les filles sont géniales la mise en scène aussi, et c’est vrai qu’en général on ne site pas assez souvent le nom des décorateurs ou chorégraphes ou les ingénieurs son : c’est un tout . Je voulais dire aussi que ça fait beaucoup de bien d’entendre les chansons accompagnées par un piano et une contrebasse avec des musiciens de cette qualité. On redécouvre les instruments, ça change des bouillies bandes sons . Allez y, vraiment c’est un régal .

  3. Pas tout à fait d’accord avec toi Léa, les comédiennes sont bien, mais le texte est vraiment ni fait ni à faire… C’est décousu à l’extrême, bourré de clichés et on ne comprend jamais où l’auteure veut en venir (avec notamment le finale le plus incompréhensible que j’aie jamais vu).

  4. Déception. Oui, c’est effectivement un spectacle original avec des interprètes de qualité mais l’ensemble est brouillon. On ne saisit pas vraiment le propos. Les paroles sont d’une pauvreté ! La mise en scène gagnerait aussi à être plus efficace. Dommage ! Allez plutôt voir le Cabaret des hommes perdus s’il se joue encore !!

Laisser un commentaire