Recherchez

Ouverture du Théâtre Marsoulan – En avant la musique !

Le samedi 1 novembre 2008 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Zoom

Le Théâtre Marsoulan ©DR

Le Théâtre Marsoulan ©DR

Dans une petite rue calme entre Nation et la Porte de Vincennes, le Théâtre Marsoulan s’apprête à ouvrir ses portes. Dédié entièrement au théâtre musical sous ses nombreuses formes, ce lieu est dirigé par David Rozen et David Rebouh qui avaient auparavant officié à la programmation du Théâtre Tallia.
Pour ces jeunes directeurs, la première étape indispensable avant la réouverture de la salle a été de lui donner une seconde jeunesse. « C’est une ancienne salle de cinéma qui est ensuite devenue un théâtre. Quand on l’a récupérée, elle ressemblait à une salle des fêtes, confie David Rozen. Nous avons tout relooké, on y a installé de vrais sièges de théâtre et nous en avons fait un lieu idéal pour les chanteurs et comédiens, avec un espace où ils peuvent répéter et chauffer leur voix. »

Car en effet, ça va chanter au Marsoulan ! « La spécificité de notre lieu, explique David Rozen, est qu’il sera entièrement consacré au théâtre musical : comédies musicales, lyrique, jeune public… On vient d’un réseau où tous les gens qu’on connaît sont dans ce milieu-là. Ce choix s’est donc fait naturellement. Certes on va programmer du lyrique mais on a aussi envie de développer un maximum de créations. »
Pour cela, l’idée est de faire du Marsoulan un lieu incontournable pour les jeunes compagnies dynamiques. « On a envie que ça circule, qu’il y ait du monde, que ça vive, que les gens viennent jouer, créer chez nous. Pour ça, nous proposons une formule intéressante. On ne veut pas étouffer les compagnies, mais au contraire travailler main dans la main avec elles. On proposera donc des coréalisations, avec des compagnies qui amènent un plan de communication, plutôt que d’imposer des minimums garantis. On préfère que les gens tentent l’aventure et amènent quelque chose qui profite à tous. »

Avec ses 180 places, ses deux pianos et son large plateau, le théâtre s’apprête à accueillir ses premiers visiteurs, avec deux spectacles par soir, ainsi que des matinées pour le jeune public le mercredi et le week-end. Le lieu risque fort de tourner sept jours sur sept, lundi compris. Des spectacles aussi variés que Le prince et le pauvre, L’histoire de Sally McLaureen ou encore La Périchole inaugureront la programmation.

A l’heure où la situation du monde du spectacle est quelque peu morose, le Marsoulan se lance dans une aventure fort excitante.
« En période de crise, la première chose que les gens suppriment de leur budget, ce sont les loisirs. Ce n’est pas le moment de baisser les bras, conclut David, il faut faire vivre le spectacle ! »
Gageons que les passionnés de théâtre musical sauront se retrouver au Marsoulan, au gré des spectacles et des événements qui seront proposés.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : ,

Laisser un commentaire