Recherchez

Passion – Passion d’amour

Le mercredi 1 février 2006 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Grandes oeuvres

Affiche du spectacle Passion ©DR

Musical de Stephen Sondheim (chansons) et James Lapine (livret)

Création
Création à New York le 9 mai 1994 au Plymouth Theater, 280 représentations
Mise en scène de James Lapine
Cast : Marin Mazzie, Donna Murphy et Jere Shea,
Récompenses : 4 Tony Awards en 1994 : Meilleur musical, meilleure partition, meilleur livret et meilleure actrice pour Donna Murphy

Création à Londres le 13 mars 1996 au Queen’s Theatre, 232 représentations

Synopsis
Au 19e siècle, Giorgio un officier a une liaison avec Clara une belle femme mal mariée. Déplacé vers une nouvelle affectation, il fait la connaissance de Fosca une femme laide et malade. La relation est d’abord distante à cause de la répulsion qu’elle inspire. Puis en parallèle de sa correspondance suivie et amoureuse avec Clara, il se rapproche progressivement de Fosca Quelques disputes rugueuses surviennent mais lorsque Fosca déclare son amour à Giorgio (« Loving you »), celui-ci ne reste pas insensible. Étonné, il découvre un sentiment inconnu plus intense que tout ce qu’il a vécu. La maladie s’aggravant, Fosca meurt, le laissant désespéré mais aussi transformé par cette histoire d’amour extraordinaire (« No one has ever loved me »).

Le thème
Fosca incarne un amour absolu à l’opposé du simple amour charnel inspiré par la belle Clara. Elle compense un physique ingrat dû à la maladie par une riche vie intérieure. Le mal d’amour la torture, ce qui confine à l’obsession. En dépit de sa relation déjà solide avec une belle femme, Giorgio résiste peu. Il est conquis par cette force de caractère envoûtante. Lors de son accomplissement, la quête obsessionnelle d’amour s’épanouit dans une passion débridée.

L’histoire derrière l’histoire
Inspiré du film d’Ettore Scola Passione d’Amore (1981) avec Bernard Giraudeau et Laura Antonelli ainsi que du roman dont il était tiré, Passion devait à l’origine être associé à un deuxième spectacle, Muscles, qui devait suivre un culturiste acharné à soulever de la fonte. Passion et Muscles auraient traité le même thème : l’obsession jusqu’à aliénation. Le premier ayant pris des proportions respectables, Muscles a été écarté et l’on n’en a plus entendu parlé depuis.

Avec Passion, Sondheim renoue avec le metteur en scène et librettiste James Lapine. Auparavant, ils avaient travaillé ensemble sur Sunday in the Park with George (Prix Pulitzer en 1985) et Into The Woods (1987). Sondheim s’était ensuite tourné vers John Weidman pour Assassins (1990) qui évoque les criminels ayant tenté ou réussi à assassiner un Président américain.

Organisé autour de ses trois personnages principaux, Passion marque une virage vers un intimisme jusqu’ici peu pratiqué par le compositeur. Lors de la présentation au public, les créateurs ont rencontré des surprises avec les réactions des spectateurs : les excès de Fosca faisaient rire et ils ont dû corriger les instants de comique non désiré. Une telle histoire avec une sensibilité européenne prenait à contre-pied des spectateurs nourris aux canons hollywoodiens. Le spectacle a connu 280 représentations, ce qui constitue un échec commercial. Néanmoins ses qualités ont été distinguées par quatre Tony Awards notamment pour Donna Murphy, extraordinaire en Fosca.

Les enregistrements
La distribution de la création a été enregistrée en audio et en vidéo. L’accès à l’oeuvre s’effectue donc dans les meilleures conditions :

CD : Passion – Original Broadway Cast Recording Broadway Angel CDQ 55251

Articles liés :

Total Sondheim - Un été Sondheim
Annie Get Your Gun et Sweet Charity de retour à Londres !
Daniel Radcliffe (Harry Potter) pourrait revenir à Broadway dans une comédie musicale
Caroline O'Connor, la truculente Mrs Lovett de Sweeney Todd
Retour de Passion à New York
Châtelet 2013-2014

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , , ,

Laisser un commentaire