Recherchez

Peau d’âne, la princesse sans nom, la nouvelle création du Théâtre Exaltemps !

Le jeudi 17 mai 2012 à 16 h 07 min | Par | Rubrique : En bref

Après le grand succès du théâtre musical Noël 1933, le Théâtre Exaltemps présentera sous peu sa deuxième création : Peau d’Âne, la princesse sans nom. Tirée d’un conte de Charles Perrault, l’adaptation écrite par Chantal Grenier, mise en musique par David Leboeuf et mise en scène par Philippe Soldevila sera présentée en version lecture chantée au festival de théâtre musical The Next Wave organisé par le Centre éducatif pour le théâtre à Montréal (CETM), le 18 août 2012 à 11h00.

Soudainement affligé par la mort de sa femme, un roi décide de prendre pour épouse sa propre fille. Celle-ci, conseillée par sa marraine la Fée, prend la fuite après avoir demandé au Roi la peau de l’âne dont proviennent les richesses du royaume. Revêtue de cette peau, elle sera rejetée par tous. On l’affublera du quolibet « Peau d’âne ».

Lorsque le Théâtre Exaltemps a approché Philippe Soldevila pour faire la mise en scène du spectacle, ce dernier a tout de suite affiché ses couleurs : « Les histoires de princesses qui attendent patiemment leur prince charmant m’exaspèrent royalement. Si vous êtes d’accord pour qu’on raconte l’histoire de Peau d’Âne tout en cassant du sucre sur le dos des personnages, alors j’embarque à fond ». Chantal Grenier poursuit : « La vision de Philippe s’accorde parfaitement avec la nôtre. Nous avions déjà décidé d’être respectueux de la plume de Perrault tout en installant un double niveau de lecture qui rejoindrait les petits avec le côté magique du conte et les grands avec un côté irrévérencieux ».

La distribution de Peau d‘âne, la princesse sans nom comprendra : Geneviève Bastien, Stéphan Côté, Chantal Grenier, Frédéric-Antoine Guimond, David Leboeuf, Catherine Pinard (qui assurera aussi l’accompagnement au piano) et Catherine Savoie.

La pièce prendra la forme d’un théâtre musical, domaine dans lequel les jeunes concepteurs de la relève impliqués dans le projet excellent déjà. « J’ai composé des mélodies qui sont littéralement des vers d’oreille et d’autres qui sont plus lyriques, portées par les transports émotifs des personnages », dit David Leboeuf (compositeur). « Il était extrêmement important que la musique soit complètement au service du fil dramatique », ajoute Catherine Savoie, co-auteure des chansons.

Les billets sont disponibles au coût de 15,00$ en admission générale et de 10,00$ pour les moins de 18 ans.
Pour achat ou réservation, visitez le site internet du Théâtre Exaltemps.

Les profits du spectacle seront directement réinvestis dans les prochaines étapes de création de cette adaptation farfelue d’un conte rarement joué au Québec.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , ,

Laisser un commentaire