Recherchez

Piaf, une vie en rose et noir (Critique)

Le mercredi 19 décembre 2012 à 10 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Théâtre musical

Lieu : Théâtre Daunou - 7 rue Daunou - 75002 Paris - M° Opéra.
Dates : Du 20 septembre 2013 au 04 janvier 2014.
Horaires : Du mardi au jeudi à 19h. Le samedi à 17h.
Tarifs : De 22 à 29 €.

De Jacques Pessis.
Mise en scène : Nathalie Lermitte.
Avec : Nathalie Lermitte, Jacques Pessis & Aurélien Noël.

A l’occasion des cinquante ans de la disparition d’Edith Piaf, la biographie musicale « Piaf , une vie en rose et noir », revient à Paris.

Une « version actualisée 2013″… Une nouvelle mise en scène, des anecdotes inédites, et des chansons permettant de découvrir Piaf, au-delà de sa légende : une femme qui, en coulisses, aimait rire, profiter intensément de chaque seconde d’une existence qu’elle savait courte.

Le destin hors normes, de la fille d’un acrobate des rues, née boulevard de Belleville, passée de la misère à la gloire universelle et éternelle… Ses bonheurs, ses drames, ses amours : Montand, Moustaki, Cerdan, Sarapo… Une vie en rose et noir… haute en couleurs.

Notre avis :

A l’occasion du 50ème anniversaire de la mort d’Edith Piaf qui sera célébré l’année prochaine, Nathalie Lermitte, Aurélien Noël et Jacques Pessis nous proposent une nouvelle version de leur spectacle sur la vie et les chansons de cette artiste à fleur de peau.

Nous nous trouvons dans une loge de théâtre. Nathalie se prépare à monter sur les planches. Elle répète donc des passages de son show avec Aurélien Noël qui l’accompagne à l’accordéon.

En fond de scène, deux portants avec beaucoup de costumes et d’accessoires. Ils seront régulièrement décrochés pour un clin d’œil. La mise en scène est sobre et efficace, rien de superflu. L’énergie de Nathalie Lermitte s’équilibre avec la placidité de ses compères.

Une discussion chronologique démarre, menée par Jacques Pessis. Les acolytes nous racontent avec plaisir et malice de nombreuses anecdotes sur la vie de Piaf : ses amours, nombreuses et passionnées, son talent à découvrir des artistes en devenir, à les prendre en main et à les façonner pour les mettre sur la voie du succès, son verbe haut en couleurs et son incroyable énergie à se relever malgré les écueils abondants d’une vie qui ne l’a pas épargnée !

Ce récit est très régulièrement ponctué par des chansons de la Môme. En les écoutant, nous sommes à nouveau frappés par la force des textes, à une époque où les chansons racontaient des histoires. Et les parallèles entre elles et la vie de Piaf sont très nombreux.

L’émotion est distillée avec talent par Nathalie Lermitte, tour à tour fragile, puissante, grave ou enjouée. Sa voix nous transporte et son travail corporel pour incarner Piaf est impressionnant. Ses mains parlent… Ses mains souffrent… Pour ajouter à l’émotion, Aurélien Noël est un véritable orfèvre avec son accordéon. Le son est d’une grande pureté. L’atmosphère qui s’en dégage est palpable.

Un spectacle à voir, et à écouter !

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , ,

Laisser un commentaire