Recherchez

Pinocchio (Critique)

Le lundi 28 octobre 2013 à 10 h 20 min | Par | Rubrique : A l'affiche, Critique, Jeune public

Lieu : Théâtre de Paris - 15 rue Blanche - 75009 Paris - M° Trinité.
Dates : Du 21 décembre 2013 au 05 janvier 2014.
Horaires : Mardi, jeudi et vendredi à 14h. Samedi à 13h. Le dimanche à 11h. Relâche les 25 décembre et 1er janvier.
Tarifs : De 19 à 39 €.

pinocchioDe : Marie Jo Zarb.
Avec : Vanessa Cailhol, Pablo Villafranca, Nuno Resende, Sophie Delmas & Pierre Babolat.

Spectacle pour les enfants à partir de 5 ans. Durée : 1h30 avec entracte.

Qui n’a pas été touché par l’histoire de Pinocchio et la difficulté de se construire, d’accepter sa différence et de faire des choix pour se forger sa propre personnalité et être enfin libre ?

Ce spectacle musical et familial est un mélange inattendu de chansons et de comédie, de rire et d’émotions ; le récit d’un conte revisité qui émerveillera les enfants et réveillera celui enfoui en chacun de nous.

 

Notre avis :  Un héros truculent et pétri de contradictions. Des artistes aguerris issus des plus grandes comédies musicales. Un retour vers le récit originel souvent oublié. Les arguments ne manquaient pas pour susciter l’envie de s’enthousiasmer sur ce nouveau Pinocchio. Et pourtant, on reste un peu sur sa faim. Le spectacle manque quelque peu de rythme et peine à transcender l’histoire du pantin le plus célèbre de la littérature. La faiblesse du livret est sans aucun doute en cause : malgré quelques ballets de groupe intéressants, les scènes dialoguées ou d’action sont trop peu nombreuses par rapport aux chansons.
Il existe cependant des atouts notables. La véritable trouvaille est scénographique : il s’agit d’un décor vidéo mouvant qui crée, à chaque épisode, une véritable ambiance. Et il y a les artistes. Sophie Delmas est une fée malicieuse. Vanessa Cailhol un Pinocchio convaincant. A l’applaudimètre, celui qui remporte les faveurs est Nuno Resende. Même si son personnage de bonne conscience est peu compris par les enfants, ses apparitions sont toutes acclamées. Enfin, soyons honnêtes, si les adultes peuvent avoir du mal à entrer dans l’histoire, les enfants sont plutôt satisfaits et ne boudent pas leur plaisir lorsqu’on leur demande de participer. Et comme la vérité sort de la bouche des enfants, on leur laissera le dernier mot !

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , ,

Laisser un commentaire