Recherchez

Raiponce et le prince aventurier (Critique)

Le lundi 20 octobre 2014 à 17 h 09 min | Par | Rubrique : Critique, Jeune public

Lieu : Espace Pierre Cardin - 1 avenue Gabriel - 75008 Paris - M° Concorde.
Dates : Du 04 octobre 2014 au 22 février 2015.
Horaires : Du mardi au samedi à 14h. Le dimanche à 11h.
Tarifs : De 15 € à 36 €.

Affiche-Raiponce250Le célèbre conte des frères Grimm est enfin adapté en spectacle moderne, énergique et plein d’humour, dans la grande lignée des comédies musicales anglo-saxonnes.

Pensé pour tous les enfants mais aussi pour leurs parents, Raiponce et le prince aventurier dépoussière le conte de fées et offre un véritable moment de partage en famille.

Les quatorze chanteurs et comédiens vous feront vibrer au rythme de chansons inoubliables, tout en vous racontant une fabuleuse histoire. Il était une fois…

Dans un royaume enchanté, la princesse Raiponce naît avec un pouvoir magique hérité de sa maman. Sa vilaine tante Erébia, envieuse et maléfique, enlève la petite fille et lui vole son pouvoir avant de l’emprisonner dans une tour. Dix-huit ans plus tard, Raiponce est devenue une sublime jeune femme déterminée, éprise d’aventure et de liberté. Non loin de là, un prince impétueux aspire lui aussi à la découverte du monde qui l’entoure… Leur rencontre sonnera le début d’une épopée fantastique, faite de romance, de casting de future reine, d’écureuil malin et de batailles épiques !

 

Notre avis :

Ce spectacle compte une équipe créative très riche. Un choix artistique qui paie, puisque la qualité de « Raiponce et le prince aventurier » s’impose à tous les niveaux.

L’histoire, bien que téléphonée durant les 20 premières minutes se révèle originale et riche en rebondissements inattendus. Les dialogues sont pleins d’humour et s’enchaînent du tac au tac. Si les petits sont conquis dès la première minute, les plus grands en ont aussi pour leur compte grâce à l’humour et au second degré, très présents.

Les décors sont très réussis, comme la toile de fond qui campe une forêt sombre et inquiétante à l’image des contes des frères Grimm. Au premier plan, les décors physiques de la tour de Raiponce ou des arbres de la forêt ont plutôt une connotation enfantine, et apportent ainsi une touche de magie au spectacle.

Les costumes signés Sandrine Lucas & Virginie Stucki, sont particulièrement travaillés tant sur leur couleur que sur leur forme et leur matière. Le petit écureuil animé en direct parc Anthony Michineau fait son effet auprès du jeune public qui apprécie à chaque fois ses « répliques ».

L’esprit comédie musicale à l’anglo-saxonne est manifeste, tant par les chants et les chorégraphies de groupe que par les mélodies. Justement, Julien Salvia, à l’origine du projet, signe ici de nombreuses chansons dont certaines plaisent particulièrement au public. La chanson « Crapoutoux », pleine de fantaisie et d’humour est l’un des points forts du show. Bien qu’il n’y ait aucun musicien sur scène, l’orchestration de David Bawiec est très soignée et confère un vrai professionnalisme à ce spectacle. Les chorégraphies de Linda Faoro accompagnent le show de façon très dynamique et portent les émotions de chaque scène, avec beaucoup de justesse.

La mise en scène est enlevée (peut-être un peu trop au début). Et même si le spectacle dure près de deux heures, les enfants ne voient pas le temps passer tant les événements s’enchaînent avec rythme. Chaque personnage révèle une personnalité riche. Les deux rôles principaux ne sont pas les seuls à être développés. Ainsi Gilles Vajou interprète un roi extrêmement cocasse, Antoine Lelandais révèle tout son talent, en comique de
situation, Marie Glorieux campe une méchante très chic. La comtesse de Beurk, alias Dalia Constantin est délicieusement barrée, pour ne citer qu’eux.

Oui, le casting est un des points forts du show. Aucune fausse note, que ce soit au niveau de leur jeu que de leurs chansons. Les rôles principaux se donnent autant que les rôles plus secondaires. L’investissement de chacun est palpable, et achève de charmer le public qui ressort conquis.

En résumé, un très beau spectacle à voir en famille (même avec de grands enfants et des garçons !)

Articles liés :

Les enfants dans le théâtre musical - Je veux pas grandir !
Arianna
La flûte enchantée (Critique)
Auditions spectacle jeune public
Loulou (Critique)
La revanche du Capitaine Crochet (Critique)

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , ,

Laisser un commentaire