Recherchez

Rencontre avec le duo américain Carner & Gregor, de passage à Paris

Le lundi 2 mars 2015 à 11 h 29 min | Par | Rubrique : Rencontre

Carner & Gregor (c) DR

Carner & Gregor (c) DR

Sam Carner et Derek Gregor, quelle est votre formation ?
Derek Gregor : J’ai vu mon premier opéra de Mozart à huit ans et j’ai tout de suite su que je voulais écrire pour la scène. Puis, j’ai vu Les Misérables, et là, j’ai su que je voulais écrire des musicals. J’ai fait des études supérieures de musique et d’écriture de théâtre musical à NYU Tisch’s School Of The Arts. Ce que je trouve intéressant dans notre collaboration avec Sam, c’est que je suis généralement attiré par la musique baroque, classique et le rock contemporain alors que Sam a toujours été attiré par l’opérette et la comédie musicale classique. Alors, on complète l’un et l’autre ces écarts !

Sam Carner : J’ai écrit mon premier spectacle à treize ans. C’était une comédie musicale pour enfants à propos d’un lapin qui est candidat à la présidence des Etats-Unis. Le spectacle a remporté le concours des Jeunes Dramaturges au  Children’s Theatre of Maine (où j’ai grandi) et a été produit. L’aspect « travail d’équipe » dans le théâtre m’a immédiatement séduit, de même que le fait de pouvoir divertir un public, et j’ai été happé. A Yale, j’ai étudié la musique, l’écriture et le théâtre.

Comment vous êtes vous rencontrés et avez décidé de travailler ensemble ?
Derek : J’ai installé un piège à ours et j’ai attrapé Sam. J’espérais mieux mais en même temps, j’étais assez désespéré. A moins qu’on ne se soit rencontrés à la fac.

Sam : NYU a un programme d’écriture et ils nous ont mis ensemble pour écrire un spectacle de vingt minutes. Après quatre semaines de travail, on a trouvé un formule sympa pour notre collaboration, un mélange de comédie et de grandes émotions. Nous aimions cette texture variée et nous avons décidé d’écrire ensemble un spectacle long la deuxième année. Il s’agissait de Unlock’d qui s’est joué off-Broadway l’été 2013.

Pouvez-vous nous parler de Island Song ? comment définiriez-vous votre musical ?
Sam
: Island Song suit, pendant un an, la vie de New-Yorkais ayant la vingtaine et la trentaine et explore les connexions qui les amènent à se rencontrer à des moments clés de leurs vies. L’intrigue centrale concerne la relation entre Ted et Jordan que la ville réunit, avant de les amener vers d’autres choix.

Derek : Pour moi, Island Song est un musical contemporain pop-rock avec quelques éléments originaux, comme le rythme de la ville symbolisé par des percussions de rue, comme des seaux de peinture.

Vous allez donner des master classes à Paris. Quels conseils donneriez-vous aux participants ?
Sam : Je leur dirais : « J’aime les chanteurs qui sont comédiens. Quand je regarde un performer, je n’ai pas envie d’avoir l’impression de voir un numéro de routine, j’ai envie d’être connecté. Je veux vous voir impliqué sincèrement avec votre texte, ce qui me permettra de m’impliquer également. Mon conseil général : soyez certain de bien comprendre tout ce que vous dites / chantez et comment chaque moment se connecte à l’arche – ou ce que j’appelle « l’argument » – de la chanson ou de la scène. Ca vaut le coup de prendre le temps d’être très précis.

Quels sont vos prochains projets ?
Derek : Nous écrivons Toast, un musical électro-pop qui se passe dans le milieu des clubs underground de New Orleans  post-Katrina. Nous allons comemncer un workshop du spectacle en mai. Nous travaillons sur un musical avec la metteure en scène Susan Stroman (The Producers, Scottsboro Boys, etc) qui aura un workshop en avril. Nous avons commencé l’adaptation musicale d’un show de Disney. et nous continuons à écrire des chansons individuelles pour des web séries, entre autres, ce qui est fun. Nous rentrons juste d’un séjour à Londres où nous avons donné des master classes et établi des contacts pour des productions potentielles.

Soirée Songwriters’ Salon au Carré Parisien le 4 mars à 19h30 au Carré Parisien, 1 rue du Général Beuret (Paris 15).
Island Song les 6 et 8 mars à la Comédie Nation
Le site de Carner & Gregor

 

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , ,

Laisser un commentaire