Recherchez

Rencontre avec Leo Hurley, compositeur de Paris Through The Window

Le mardi 24 mars 2015 à 20 h 46 min | Par | Rubrique : Portraits, Talent à suivre

Leo Hurley (c) DR

Leo Hurley (c) DR

Leo Hurley, quel est votre parcours ? Comment avez-vous commencé à vous intéresser au théâtre musical ?
Je me suis intéressé au théâtre musical et à l’opéra très jeune. J’ai également étudié le piano classique et fait partie de plusieurs choeurs. Cependant, l’écriture a toujours été ma passion. A l’université, j’ai étudié la composition classique, mais en dernière année, j’ai été sélectionné pour être le compositeur d’un court-métrage musical « ZomRomCom », une comédie romantique zombie ! Je suis retombé amoureux du théâtre musical et là, j’avais acquis les outils pour en écrire. J’ai donc déménagé à New York et j’ai commencé à travailler sur différents projets dont une adaptation musicale, off-Broadway, du Cercle de Craie Caucasien de Bertolt Brecht, un opéra rock sur Lucifer, Dieu et la bataille pour le paradis, une adaptation du Conte d’Hiver de Shakespeare et bien sûr Paris Through The Window.

Quels sont vos auteurs et compositeurs de théâtre musical préférés ?
Il y a les préférés habituels : Gershwin, Bernstein et Sondheim. Je pense que l’équipe qui a écrit The Book of Mormon a réussi quelque chose de génial. Je suis aussi amoureux de la partition de l’adaptation musicale de Lord of The Rings. Elle a été écrite par une équipe de compositeurs comprenant un compositeur indien, un groupe folk finlandais et une compositeur anglais. Je n’ai jamais vu le spectacle mais c’est sur ma liste des choses à faire avant de mourir !

Pouvez-vous nous parler de votre musical Paris Through The Window ? Comment est né le projet ? Comment définiriez-vous votre style musical ?
Paris Through The Window m’a été présenté pour la première fois en août 2013 sous la forme d’une pièce en trois actes écrite par Charles Osborne, un camarade de la University of North Carolina School of the Arts. Son inspiration était simple, il voulait écrire un spectacle qui parle d’espoir, du pouvoir guérisseur de l’art, et surtout, de Paris. Il a commencé à écrire une histoire fictive à laquelle se mêlaient des événements et des personnages historiques dont Chagall, Monet et la Première Guerre Mondiale. Tout a changé quand il a découvert le poète américain Alan Seeger : son voyage à Paris, son engagement dans la Légion Étrangère et sa mort lors de la Bataille de la Somme ont donné vie à notre personnage principal et une reconnaissance à un homme qui a tout sacrifié pour la ville qu’il aimait. Je n’avais jamais rien lu de tel et j’ai su aussitôt que je voulais faire partie du projet.
Nous avons pris la pièce originale et au cours des vingt derniers mois, nous l’avons transformée en un musical qui suit le parcours d’Alan Seeger dans l’écriture de son plus célèbre poème « J’ai rendez-vous avec la mort » tout en y mêlant des éléments de fiction que nous décririons comme « magiques ».
La partition a des harmonies riches et des styles variés inspirés par la musique classique et populaire de cette époque (1913-1916) mais je ne peux pas non plus renier l’apport du dernier siècle de théâtre musical. Mon objectif était que la musique reste sincère avec les personnages et événements qui se déroulent dans le spectacle, plutôt que de leur imposer ce que je voulais. Une des choses ingénieuses que Charles a fait avec son livret, c’est son utilisation des thèmes, qui reviennent de façon inattendue, ce qui m’a poussé à faire de même avec ma musique. Tout au long de la partition, vous entendrez des thèmes et des harmonies qui évoluent et apporteront un éclairage différent sur un personnage ou une situation, sans toutefois oublier le trajet qui a déjà été parcouru dans l’histoire. De nombreux extraits vont être interprétés à Broadway au Carré. Venez au concert et vous la découvrirez directement !

Vous êtes actuellement à Paris pour présenter votre travail. Quels sont vos projets ici ?
Nous étudions toutes les possibilités. Charles et moi aimerions revenir prochainement pour présenter Paris Through The Window en concert. Nous sommes en plein centenaire de la Première Guerre Mondiale et notre projet honore Alan Segger, ainsi que chaque homme qui s’est battu et est mort pour défendre la France. Il n’y a pas mieux que de le faire dans la ville qui l’a inspiré comme aucune autre !

The Songs of Leo Hurley, le 1er avril à 19h30 au Carré Parisien, 1 rue du Général Beuret (Paris 15).

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , ,

Laisser un commentaire