Recherchez

Rencontre avec Rob McClure, alias Chaplin à Broadway

Le mardi 20 novembre 2012 à 11 h 59 min | Par | Rubrique : Rencontre

Rob McClure (c) DR

Rob McClure, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs français ?
J’ai commencé à pratiquer le théâtre au lycée puis j’ai très vite vécu ma première expérience professionnelle. C’était au Papermill Playhouse, dans le New Jersey. D’ailleurs, c’est à cette occasion que j’ai rencontré pour la première fois, il y a douze ans maintenant, Christiane Noll (Jekyll and Hyde, Ragtime) qui jouait ma mère dans cette production et qui joue de nouveau ma mère dans Chaplin. Puis j’ai travaillé dans plusieurs théâtres régionaux à travers les Etats-Unis avant de rejoindre le casting de I’m Not Rappaport en tant que doublure en 2002 aux côtés notamment de Ben Vereen (Chicago, Wicked, Fosse, Sweet Charity…). Dernièrement, j’ai rejoint l’équipe d’Avenue Q dans les rôles de Princeton/Rod puis dans le rôle principal du nouveau musical Where’s Charley? Avec Chaplin, c’est la première fois que je crée un rôle à Broadway.

Comment avez-vous réagi en apprenant que vous joueriez Chaplin ? Comment avec-vous travaillé pendant les répétitions ?
Quand j’ai su que j’avais obtenu le rôle, j’étais bouleversé. Dans ce monde où l’on est un peu obsédé par les « têtes d’affiche », j’étais plus que flatté de voir que les producteurs allaient parier sur un inconnu. Et je suis tellement reconnaissant qu’ils l’aient fait.
Avant le début des répétitions avec toute l’équipe, j’ai regardé chacun des films de Chaplin encore et encore. J’ai également lu beaucoup de livres sur sa vie ainsi que son autobiographie. Ses films sont magnifiques, et je dois avouer que c’était la recherche la plus épanouissante que j’ai eu à faire en tant que comédien. Cependant, essayer de capturer chaque mimique de Chaplin est un voyage sans fin pour moi. J’ai une fascination qui perdure pour lui et son travail.

Quel est votre moment préféré dans le spectacle ?
Clairement, c’est quand je me transforme en Charlot. D’ailleurs, Charlot est de loin mon personnage préféré. Tous les accessoires arrivent ensemble et Charlot naît sous les yeux du spectateur. Tous les soirs, je sens le public très attentif à ce moment du spectacle, captivé par ce qui se passe sur scène. Ils comprennent petit à petit que je deviens Charlot et me donnent la permission de le devenir pour les deux heures qui suivent. C’est très excitant !

Que diriez-vous à de jeunes acteurs français souhaitant faire du musical ?
Je leur dirais de faire le plus de théâtre possible. Peu importe où c’est : à l’école, en association, au conservatoire… Plus vous pratiquerez et plus vous apprendrez à distinguer le bon théâtre du mauvais. Vous commencerez également à définir où vous voulez vous placer dans ce métier qui est avant tout un business. Vous réaliserez qui vous êtes mais surtout qui vous n’êtes pas. Après tout cela, vous pourrez enfin commencer à embrasser la vie de comédien en vous appuyant sur ce que vous avez que les autres n’ont pas. Le tout est de comprendre comment être soi-même en débloquant ce qui nous rend unique.

Retrouvez notre critique du spectacle ici.

 

Rob McClure (c) Joan Marcus

Rob McClure dans Chaplin, The Musical (c) Joan Marcus

 

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , ,

Laisser un commentaire