Recherchez

Roméo et Juliette en tournée – Vérone, sous le ciel d’Asie

Le dimanche 1 avril 2007 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Zoom

Roméo et Juliette en Corée © www.romeonjuliette.com

Roméo et Juliette en Corée © www.romeonjuliette.com

Un nouveau Roméo et Juliette
Nouveau cast, nouveaux décors, nouveaux costumes, nouvelle mise en scène, le spectacle s’est profondément modifié depuis la version de 2001. Stéphane Metro (Chance, Jesus Christ Superstar) alias le Prince de Vérone confie : « L’équipe créative avait envie de monter une toute nouvelle version issue du mélange entre les sept autres créations qui se sont jouées à travers le monde. Il en résulte un décor magnifique avec comme élément principal un Colisée de sept mètres de haut ! ». Ida Gordon (Un Violon Sur Le Toit, Chance) alias la nourrice ajoute : « Le metteur en scène a également décidé d’inclure ponctuellement des symboles forts de la culture asiatique. »

Jouer en Asie, une autre vie d’artiste !
« Quand on n’est pas sur scène, on est touriste ! Moi je fais du shopping, je visite », explique Ida Gordon. Les coutumes sont complètement différentes de celles que nous connaissons en Europe et Joy Ester en a fait les frais en se faisant arrêter dans la rue pour avoir fait la bise à ses collègues ! Cela ne l’empêche pas de visiter des temples bouddhistes et d’assister à des cours de thé traditionnel… Stéphane Metro, plus nostalgique, reste entouré de l’équipe. « J’essaye de profiter de cette tournée humainement surtout, confie-t-il. Je passe beaucoup de mon temps libre avec les autres autour de bons repas locaux ou européens ! »
« Nous passons beaucoup de temps sur scène, mais c’est surtout pendant notre temps libre que nous apprenons à connaître les membres d’une troupe, surtout quand elle est si nombreuse, comme c’est le cas pour Roméo et Juliette. Cela nous permet également de découvrir la culture du pays qui nous accueille », raconte Ida Gordon.

Les Coréens, fans de comédie musicale ?
« La comédie musicale française est très appréciée en Asie, confirme Joy Esther, surtout après la venue de Notre Dame de Paris, les Dix Commandements ou encore Don Juan. Les Coréens, mais également les Taïwanais, les Chinois, les Japonais, et les Thaïlandais en sont très friands. »
« Les Coréens adorent chanter, ajoute Ida Gordon, il y a beaucoup d’émissions de télé ou de radio où le public lambda vient chanter » explique-t-elle.

Et le public est au rendez-vous
Les salles sont remplies, pour le plus grand bonheur de nos artistes expatriés. « Le public est très réceptif, les salles sont combles, que demander de mieux ? » confie Damien Sargue.
« Le public est au rendez-vous. Il est même aux rendez-vous… C’est quand le public vient voir et revoir un spectacle que l’on peut dire à coup sûr ‘Ils ont aimé’! « , conclut Ida Gordon.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , ,

Laisser un commentaire