Recherchez

Saison 2002 – 2003 – Un saison 2002-2003 riche en surprises…

Le dimanche 1 septembre 2002 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Zoom

Le Petit Prince ©DR

Le Petit Prince ©DR

Comédies musicales
Une grande constante pour les nouvelles comédies musicales promo 2002 : une volonté de s’adresser au public le plus large en adaptant contes, mythes et autres classiques de la littérature enfantine.

Cindy 2002
Le grand retour de Plamondon après le succès de Notre Dame de Paris se fera au Palais des Congrès avec sa vision moderne du conte de Cendrillon. Après quelques dates à Caen pour rôder le spectacle, Cindy ouvrira le bal des comédies musicales de la saison 2002-2003 avec un casting pour le moins original et une musique signée Romano Musumarra.

Du 25 septembre au 31 décembre au Palais des Congrès.

Le Petit Prince
Le classique de Saint-Exupéry revisité par Cocciante prendra vie au Casino de Paris avec Daniel Lavoie dans le rôle de l’Aviateur et à ses côtés, de jeunes talents du théâtre musical parmi lesquels Nicolas Saje (Ali Baba) et Laurent Ban (Notre Dame de Paris).

Du 1er octobre 2002 au 30 janvier 2003 au Casino de Paris.

Les Grenouilles
Un hommage au facteur Cheval écrit par Eugène Durif sur une musique de Jean-Marie Gérintes. Un projet forcément en marge des grosses productions actuelles !

A partir du 15 octobre au Rond-Point.

Emilie Jolie
Annoncé depuis longtemps, le grand retour de la comédie musicale de Philippe Chatel aura enfin lieu cette année au Théâtre Mogador. L’auteur-compositeur assurera lui-même la mise en scène ainsi que la direction d’orchestre. Ce spectacle tous publics nous promet déjà de la magie, de l’acrobatie, des illuminations et des effets spéciaux.

Du 5 novembre au 29 décembre à Mogador.

Oliver Twist
La Compagnie des Tréteaux de la Pleine Lune investit le Trianon avec une adaptation musicale originale du classique de Charles Dickens (à ne pas confondre avec Oliver ! la version de Lionel Bart). La délicieuse Nathalie Lhermitte (Starmania) incarnera le jeune orphelin dans une mise en scène de Nedeljko Grujic.

Du 20 novembre 2002 au 19 janvier 2003 Trianon.

Concha Bonita
Alfredo Arias risque de créer l’événement avec cette comédie musicale pour le moins originale. Concha Bonita est l’histoire d’un beau jeune homme argentin qui devient une ravissante jeune femme à Paris. Catherine Ringer interprète Concha dans cette saga évoquant l’âge d’or hollywoodien ainsi que les nostalgiques accents du tango et du boléro. A ses côtés, on retrouve Vincent Heden (Tintin et le Temple du Soleil). Le livret est d’Alfredo Arias et René de Ceccatty et la musique est signée Nicola Piovani, compositeur de nombreuses musiques de films parmi lesquelles Ginger et Fred ou encore La vie est belle pour laquelle il reçut un Oscar.

Du 5 décembre 2002 au 2 février 2003 au Théâtre de Chaillot.

Un soir à Broadway
Soirée exceptionnelle à Bercy avec plus de 80 musiciens de l’Orchestre National de Lille sous la direction de Richard Balcombe. Les solistes nous viennent tout droit du West End et les habitués de Londres seront sans doute familier avec les noms de Ria Jones (Cats, Les Misérables), Deborah Myers, Graham Bickley (Miss Saigon, Sunset Boulevard) et Andrew Halliday (The Phantom of the Opera). Le répertoire inclut tous les incontournables classiques : Cats, My Fair Lady, Evita, Porgy & Bess, The Sound of Music, West Side Story, Jesus Christ Superstar, etc.

Le 23 décembre au Palais Omnisports de Paris Bercy.

La toujours Belle et la toute petite Bête
Savary revisite l’histoire de La Belle et la Bête et gageons que cette production n’aura rien à voir avec celle de Disney. Ici, la petite Bête en question est incarnée par Carlos Pavlidis, acteur nain maintes fois aperçu dans les spectacles de Savary (notamment dans Mistinguett). La musique et la direction musicale sont assurées par Gérard Daguerre.

Du 10 janvier au 13 avril 2003 à l’Opéra Comique.

Opéra d’Casbah
Fellag adapte L’Opéra des Gueux en le transposant à Alger, dans la Casbah à l’époque coloniale. Dépaysement garanti avec un orchestre arabo-andalou. La mise en scène est de Jérôme Savary.

Du 24 avril au 13 juillet 2003.

Reprises
Les grands succès des saisons passées continuent à faire la joie des spectateurs parisiens…

Frou Frou les Bains
Le Molière du meilleur spectacle musical de la saison passée continue à communiquer bonne humeur et joie de vivre au Théâtre Daunou.

Actuellement au Théâtre Daunou.

Chano Pozo
Le musical cubain de Savary revient donner des couleurs à la Salle Favart pour ce début de saison.

Du 13 au 29 septembre à l’Opéra Comique.

Wonderful Juliette
« La plus petite comédie musicale du monde » reprend du service, cette fois à Montmartre.

A partir du 18 septembre à l’Atelier Montmartre.

La vie parisienne
Offenbach version salsa par Savary… Le grand succès musical de la saison dernière reprend du service avec Patrick Rocca (Les Misérables) en tête d’affiche.

Du 11 octobre au 31 décembre à l’Opéra Comique.

La vie rêvée de Solange
Les fans des Caramels Fous seront ravis d’apprendre que la folle troupe revient au Trianon avec leur dernier spectacle haut en couleurs.

Du 7 au 16 novembre au Trianon.

I Do ! I Do !
Le duo Landowski – Bordes revient nous enchanter dans l’Amphithéâtre du Palais des Congrès.

A partir du 17 décembre au Palais des Congrès (Amphithéâtre Bordeaux).

Les Dix Commandements
Rien n’arrête la comédie musicale de Pascal Obispo et Lionel Florence. Cette fois, le biblique musical se produira à Bercy pour quelques jours avec des chansons inédites et une nouvelle mise en scène.

Du 14 au 19 janvier 2003 à Bercy.

One-woman shows et hommages
Les femmes sont de nouveau à l’honneur cette saison avec un choix de one-woman-shows aussi différents qu’excitants. Rendant hommage à leurs idoles… ou à elles-mêmes, ces nouvelles divas vont sans doute nous surprendre là où on ne les attendait pas.

J’en ai marre de l’amour
C’était un de nos spectacles préférés de la saison dernière. Florence Pelly (C’est pas la vie) est actuellement sur la scène de l’Européen avec son croustillant spectacle racontant les déboires d’une femme amoureuse. A ne louper sous aucun prétexte.

Jusqu’au 9 novembre à l’Européen.

Colette Renard
La créatrice du rôle d’Irma la Douce entame une série de concerts au Dejazet.

Du 17 au 29 septembre au Dejazet.

Loin de Paname
L’énigmatique Viktor Laszlo va brûler les planches du Théâtre Ménilmontant avec cette évocation de Paname, vu de l’autre côté de l’Atlantique. Quelque part à Cuba, dans les années 40, une femme se souvient de Paname et de ses amours malheureuses. Accompagnée d’un quartet de musiciens cubains, la belle Viktor sera mise en scène par Caroline Loeb. Le répertoire sera composé de standards français (« Mon légionnaire », « Parlez-moi d’amour », « Je suis seule ce soir »…) orchestrés façon latino.

A partir du 1er octobre au Théâtre de Ménilmontant.

Une étoile et moi… à Judy Garland
Isabelle Georges (Chantons sous la pluie) rend hommage à Judy Garland, son idole de toujours. Aux côtés de Frederik Steenbrink (Irma la Douce, Titanic), Isabelle Georges évoque une des figures les plus emblématiques de la comédie musicale hollywoodienne. Les chansons phares du répertoire de Garland sont interprétées : « The Trolley Song », « The boy next door », « Lose that long face » et bien entendu « Over the rainbow ».

A partir du 8 octobre à l’Espace Kiron.

Ma plus belle histoire d’amour… Barbara
Ann’So fut une des grandes révélations d’Ali Baba en incarnant avec brio le personnage de Mme Cassim, bitch over-the-top et déjantée. Aujourd’hui, elle risque de nous surprendre dans un registre beaucoup plus nuancé. Admiratrice de longue date de Barbara, Ann’So évoque la légendaire chanteuse avec la complicité de Roland Romanelli, ancien musicien et confident de la longue dame brune. Bruno Agati signe la mise en scène. L’album qui sort ce mois-ci est d’ores et déjà prometteur.

A partir du 14 novembre à l’Européen.

Ute Lemper
La plus française des divas internationales est à l’affiche du Théâtre du Châtelet, à la fin de cette saison.

Du 2 au 6 juin 2003 au Châtelet.

Spectacles musicaux
Sans être des comédies musicales, les spectacles suivants font intervenir la musique de façon prépondérante.

Sur la corde rêve
Le Quatuor revient avec un nouveau spectacle mis en scène par Alain Sachs qui nous promet d’évoquer le jazz, les musiques de films et aussi la comédie musicale.

A partir du 10 septembre aux Bouffes Parisiens.

Nuits de Folies
Les Folies Bergère reviennent à la case « revue » avec un nouveau spectacle annonçant du French Cancan traditionnel mais aussi revisité façon hip-hop. Sept chorégraphes coordonnés par Mary-Laure Philippon sont impliqués sur ce projet. On retrouvera dans la distribution Caroline Devisme et Lucy Harrison (La Java des Mémoires).

A partir du 13 septembre aux Folies Bergère.

Avant-premières, showcases, etc.
Les spectacles suivants vont donner une série de représentations exceptionnelles avant une exploitation plus conséquente. Celles-cis étant ouvertes au public, nous vous suggérons de découvrir ces spectacles avant que tout le monde en parle !

Grand-Café Maikoff
Atmosphère russe pour ce spectacle signé Thierry Lavat (mise en scène), Stéphane Laporte (texte, livret, lyrics additionnels), Bruno Agati et Philippe Bonhommeau (chorégraphie). Un jeune Français part en Russie à la recherche de ses racines. Chansons traditionnelles au programme et la présence de la délicieuse Julie Victor (Chance).

Les lundis 7, 14, 21 et 28 octobre au Théâtre 14.

Zapping
Bruno Agati revisite les grands genres chorégraphiques et leur rend hommage avec humour. Bien entendu, la comédie musicale fait également partie de cet univers coloré. A noter dans la distribution la présence de Sinan (Ali Baba).

Du 14 au 17 octobre au Trianon.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , ,

Laisser un commentaire