Recherchez

Shadowland par Pilobolus (Critique)

Le mardi 6 mars 2012 à 11 h 17 min | Par | Rubrique : Critique, Spectacles divers

Lieu : Folies Bergère - 32 rue Richer - 75009 Paris - M° Cadet ou Grands Boulevards.
Dates : Du 13 au 25 mars 2012
Horaires : Du mardi au samedi à 20, samedi et dimanche à 15 h
Tarifs : CARRE OR : 68,50 €, 1ère catégorie: 57,50 €, 2ème catégorie: 46,50 €, 3ème catégorie: 30,00 € -Visibilité réduite. TARIF ETUDIANT : 20,00 €

L’histoire : Une adolescente en quête d’indépendance échappe à son quotidien dans ses rêves. Un voyage onirique plein de découvertes, elle s’enfonce de plus en plus profondément dans le pays de Shadowland… Elle y rencontre des ombres qui se transforment en d’étranges créatures à la fois comiques et diaboliques, menaçantes et séduisantes…

L’histoire : Une adolescente en quête d’indépendance échappe à son quotidien dans ses rêves. Un voyage onirique plein de découvertes, elle s’enfonce de plus en plus profondément dans le pays de Shadowland… Elle y rencontre des ombres qui se transforment en d’étranges créatures à la fois comiques et diaboliques, menaçantes et séduisantes…

Notre avis : Fondée en 1971 , la compagnie de danse contemporaine Pilobolus nous présente Shadowland, un spectacle unique en son genre mêlant la danse à son plus haut niveau et la magie du théâtre d’ombres. Sur un livret de Steven Banks (le créateur de Bob L’éponge) et une musique originale de David Poe, la particularité de Shadowland réside dans le fait que les neufs danseurs réalisent par eux-mêmes les figures d’ombres, grâce à d’habiles juxtapositions des corps et de jeux de lumières.
Sans autres artifices que leurs corps (ou si peu), les danseurs se donnent littéralement corps et âmes tantôt pour faire naître une fleur dans un désert, tantôt pour donner vie aux différents monuments de la capitale dans un final époustouflant. Le spectateur assiste ébahi à cette lanterne magique qui prend vie sur scène, à ce qui est montré devant et derrière les différents écrans, naviguant entre la réalité et le rêve, porté par une précision hors norme et un dispositif scénique dévoilant parfois la préparation des scènes et personnages à venir. Méliès a trouvé là de dignes héritiers !

Il faut saluer l’excellente performance de Molly Gawler, dans le rôle de l’adolescente rebelle victime d’un enchantement, et qui nous transporte, telle une Dorothy au Pays d’Oz, dans son voyage initiatique.
Drôle, poétique et intriguant, Shadowland est un spectacle à ne pas manquer, au langage universel et qui touche le spectateur au plus profond de son imaginaire.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

8 commentaires
Laisser un commentaire »

  1. Merci pour cette très belle soirée!Des danseuses danseurs,acrobates superbes qui se donnent à fond pour nous emmener dans un voyage poétique fait de jeux d’ombres,de lumières….
    Inattendu,agréable surprise,à découvrir absolument!;-)

  2. Shadowland s’est révélé être un spectacle très riche ! D’ombres bien sûr : expressives, en solo ou à plusieurs, de personnes, animaux ou fleurs. De mouvements chorégraphiques aussi, fluides, légers, lorsque le personnage principal se fait (trans)porter par trois danseurs.
    Bref, beaucoup de créativité et de l’énergie à revendre, jusqu’à la chorégraphie du rappel. Merci !!!

  3. Excellent spectacle plein de poésie. La troupe est épatante et se donne à fond sur les chorégraphies et les jeux d’ombres. Que de créativité en un spectacle, y compris sur le final adapté à Paris… Le seul petit reproche est que le spectacle est un peu court (1H20 environ)… On en redemande. Merci à Regard en coulisse de nous avoir fait découvrir Shadowland. Courez y vite..

  4. C’est absolument sublime ! Aucun ennui, que de la créativité !
    Plein de symbolique. Le genre de spectacle où l’on ressort avec le coeur plein de sourire, plein d’émotions, et l’envie de danser, de peindre, de rire, … Vous ne verrez pas cela souvent dans votre vie ! Allez-y !

  5. Superbe spectacle plein de surprises avec des jeux d’ombres. Une telle précision pour obtenir par exemple la Tour Eiffel ou un éléphant avec des jeux de lumière demande une grande synchronisation de la troupe et beaucoup de travail. La chorégraphie et les danseurs nous permettent de nous évader dans un monde de rêve. Les portés sont fluides et les changements de décor fait en douceur pour obtenir un spectacle novateur à voir rapidement. Le spectacle dure 1h20 en raison de l’énergie dépensée par les danseurs qui sont de toutes les scènes. Un grand merci à Regard en Coulisse.

  6. quel magnifique soiree, une poésie extraordinaire mais quel talent et quel travail bravo à tous ces artistes

  7. Vraiment un spectacle surprenant. Au début, on se demande ce que ça va être, et on se laisse finalement transporter….
    Une belle surprise avec une troupe talentueuse !

  8. Excellente soirée grâce à des places offertes par Regard en coulisse. Beaucoup de grâce, d’inventivité et de poésie avec des danseurs excellents. On passe de l’ombre a la lumière avec autant de plaisir. bravo !

Laisser un commentaire