Recherchez

Solo in Time (Critique)

Le mercredi 27 juin 2012 à 23 h 49 min | Par | Rubrique : Critique, Spectacles divers

Lieu : Théâtre de la ville - place du Châtelet - 75001 Paris - métro : Châtelet
Dates : du 26 juin au 6 juillet 2012
Horaires : 20h30
Tarifs : de 29 à 16€
Informations supplémentaires : 01 42 74 22 77 du lundi au samedi de 11 h à 19h

avec : Savion Glover,  Marshall Davis et des musiciens de flamenco
composition originale des claquettes : Savion Glover
“Improvography » : Gregory Hines & Jimmy Slyde

RYTHMES PURS
Anomalie ou rareté, il n’y a qu’un Savion Glover. Danseur de claquettes et chorégraphe, grandi sous les sunlights de Broadway – il y démarre en 1982, à l’âge de 9 ans, dans la comédie musicale The Tap Dance Kid –, Savion Glover a donné ses lettres de noblesse au tap-dancing dans la lignée des figures légendaires comme celles des Nicolas Brothers. Mais encore, il a su lui donner une urgence contemporaine. Après Bare Soundz, manifeste de percussions dansées, présenté en 2010 au Théâtre de la Ville, il revient à la charge et double la mise avec SoLo iN TiME. Il y rapproche avec justesse les claquettes et le flamenco dont le zapateado (claquements des pieds) fait crépiter une gamme sonore toute en nuances. Épaulé par son complice Marshall Davis Jr., une chanteuse et percussionniste flamenco-pop, ainsi que par deux autres musiciens, Savion Glover croise le fer dans tous les sens du terme et invente un nouvel homme-orchestre nommé danseur. Il signe aussi en douze tableaux, un hommage à la virtuosité. Pure excitation de la découverte et du risque, pure jouissance aussi.
Jeanne Liger

 

Notre avis : Dès le début de la représentation le spectateur, qui se croit tranquillement assis sur son fauteuil, se retrouve plongé dans un univers fascinant, hypnotique et n’aura de cesse d’être saisi durant les quatre vingt dix minutes de spectacle. Savion Glover possède un pouvoir rare, celui de faire voyager à l’unisson une salle grâce à son agilité, son endurance, son sens du rythme et la musique. Et lorsque deux musiciens flamenco viennent le rejoindre, l’osmose est parfaite et totale entre les trois artistes. Riche idée que de marier les claquettes, modernes, dynamiques, virevoltantes, avec une tradition musicale que l’on peut attendre partout sauf ici. Que l’on regarde les pieds du danseur, sa gestuelle, son visage, tout fascine. Sa manière de faire des claquettes associe puissance et finesse, la maestria ne l’emporte jamais sur le plaisir pur. Et lorsque le danseur est rejoint par Marshall Davis, ils offrent un duo des plus étonnants, ils s’écoutent, se répondent puis enchainent des pas dont la complexité n’échappera à personne. Lorsque l’on pense que le numéro arrive à son apogée et à sa finalité, il repart de plus belle. En magicien surdoué, comme en transe, Savion Glover sait à coup sûr transcender la danse, son art. Autant dire que, une fois le spectacle achevé, il est difficile de quitter son siège ! Un spectacle extraordinaire à voir absolument.

 

Lien du théâtre de la ville.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags :

Laisser un commentaire