Recherchez

Swinging Life (Critique)

Le jeudi 8 mars 2012 à 8 h 03 min | Par | Rubrique : Critique, Théâtre musical

Lieu : Bobino - 14/20 rue de la Gaïté - 75014 Paris - M° Montparnasse - Edgar Quinet.
Dates : Du 05 mars 2013 au 04 mai 2013. Représentations supplémentaires les 17,18,24 et 25 mai à 20h30.
Horaires : Du mardi au samedi à 21h. Le dimanche à 16h30.
Tarifs : De 19 € à 45 €.

Metteur en scène : Valéry Rodriguez
Chorégraphe : Valérie Masset
Direction musicale : Clement Blumen
Direction vocale : Jan Stumke
Création costumes : Sami Bedioui
Création coiffures, maquillages : Carine Cabral
Création son : Oumar Ndiongue
Création lumières : Denis Koransky

Avec : Nelly Célerine, Aurélie Lamalle, Bryan G, Astou Malva Gueye, Mélina Mariale, Anandha Seethanen, Kevon, Marc Beaujour, Thierry Picaut, Valéry Rodriguez, William Saint-Val, Amalya.
Piano : Jan Stumke, basse : Clément Blumen, clavier : Christophe Jambois, guitare : Pascal Vaucel, saxo : Jean-François Fierling, batterie : Alex Poyet.

Critique publiée lors des représentations de 2011

Il y a deux ans, plusieurs artistes issus de la distribution originale du Roi Lion décidaient de monter un spectacle rendant hommage aux comédies musicales noires américaines. Ils reviennent aujourd’hui faire swinguer L’Alhambra, avec une troupe et un show quelque peu remaniés. La nouvelle version de Swinging Life est nettement plus aboutie. Elle assume désormais pleinement le parti pris d’une revue qui propose une succession de tableaux musicaux sans tenter d’en extraire une histoire linéaire. Valéry Rodriguez, délaissant ses solos d’origine – ce qui est tout de même dommage – devient davantage maître de cérémonie et intervient régulièrement pour contextualiser les principaux extraits. On voyage donc à travers le jazz, le blues, le gospel ou la disco. Porgy and Bess, Smokey Joe’s Cafe, Sister Act ou Dreamgirls sont quelques-unes des œuvres évoquées. On notera que Dreamgirls l’est sans doute un peu trop longuement, accordant une place excessive aux solos successifs au détriment des scènes de groupe qui font indéniablement la force de Swinging Life. Mais c’est une faiblesse négligeable si l’on envisage le spectacle dans son ensemble et le rythme soutenu qui y règne. Car que de talent et d’énergie dans cette troupe ! On peut saluer chacun des artistes tant ils réussissent à dévoiler leurs personnalités respectives tout en s’intégrant parfaitement dans le groupe. Ils dansent et ils chantent. Ils émeuvent et ils amusent, passant d’un style, d’un costume et d’un personnage à l’autre avec dextérité. Et ils semblent y prendre un plaisir fou, plaisir partagé par les spectateurs galvanisés dès le « Sing Sing Sing » inaugural. Les chorégraphies de Valérie Masset mettent parfaitement en valeur la cohésion de cette troupe alternant des numéros collectifs jubilatoires et des prestations individuelles remarquables. En outre, ils sont accompagnés par des musiciens aguerris qui participent pleinement à la réussite et à l’énergie du spectacle. Une Swinging Life à aller découvrir ou redécouvrir de toute urgence !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=YQP_hTTPe5s[/youtube]

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , ,

Laisser un commentaire