Recherchez

Articles tagués ‘ Eric Perez ’

Guinguette Front Populaire (Critique)

mardi 7 août 2018 | Par | Rubrique : Critique, Récitals, Concerts, Spectacles divers

Tour de chant enjoué pour écouter ou réécouter les chansons populaires des années 30 : Fréhel, Mistinguett, Georgette Plana, Lucienne Delyle, Fernandel, Barbara mais aussi Charles Trenet et bien d’autres ! On fredonnera La java bleue, Sous les ponts de Paris avec le plus beau des tangos du monde, avec La vipère du trottoir, Le doux caboulot, on rira sur La môme caoutchouc en cherchant où sont passés tous nos amants !



Eric Perez dynamise Les Noces de Figaro

mercredi 22 novembre 2017 | Par | Rubrique : Rencontre

Figure incontournable du Festival de Saint-Céré, Eric Perez a mis en scène l’été dernier une réjouissante version des Noces de Figaro, jeune et dynamique. Nous l’avons rencontré à l’occasion du début de la tournée des Noces.



West Side Story et Pierre Notte pour la 37e édition du Festival de St Céré

vendredi 19 mai 2017 | Par | Rubrique : En bref

Pour sa 37e édition qui se tiendra du 26 juillet au 4 août, le Festival de Saint-Céré (Lot) propose encore une fois une programmation mêlant opéra, opérette, comédie musicale et musique classique.



L’Opéra de Quat’Sous (Critique)

mardi 28 février 2017 | Par | Rubrique : Critique, Théâtre musical

Avec l’Opéra de Quat ‘sous, Brecht et Weill brouillent les cartes de l’opéra traditionnel, ils mélangent sans complexe des références à Bach, au Jazz, au choral luthérien. Ils se situent en fait dans ce vaste champ de réflexion sur la place de l’Opéra dans la société, réflexion entamée par tous les contemporains de la République de Weimar.



Le cinéma en chansons (Critique)

samedi 13 août 2016 | Par | Rubrique : Critique, Récitals, Concerts

Figure incontournable du Festival de Saint-Céré, Eric Perez, comédien, chanteur, metteur en scène, rend hommage au cinéma et aux chansons de films non musicaux dans un récital cinéphilique, nostalgique et investi.



L’Opéra de Quat’Sous (Critique)

jeudi 11 août 2016 | Par | Rubrique : Critique, Théâtre musical

Avec l’Opéra de Quat ‘sous, Brecht et Weill brouillent les cartes de l’opéra traditionnel, ils mélangent sans complexe des références à Bach, au Jazz, au choral luthérien. Ils se situent en fait dans ce vaste champ de réflexion sur la place de l’Opéra dans la société, réflexion entamée par tous les contemporains de la République de Weimar.