Recherchez

Theodore Bikel dans « Sholom Aleichem : Laughter Through Tears »

Le dimanche 1 juillet 2012 à 13 h 00 min | Par | Rubrique : En bref

Theodore Bikel © DR

Après l’immense succès de Lies My Father Told Me, qui s’est jouée à guichets fermés la saison dernière, Theodore Bikel revient au Centre Segal dans Sholom Aleichem : Laughter Through Tears, hommage personnel d’une légende de la scène à l’écrivain, humoriste et sage du 19e siècle, Sholom Aleichem.

Écrite, jouée et interprétée par Theodore Bikel et mis en scène par Derek Goldman, cette création musicale émouvante et authentique sera présentée à quelques reprises seulement sur la grande scène du Centre Segal, du 8 au 22 juillet 2012. La pièce sera présentée en anglais et ponctuée de chansons yiddish.

Sholom Aleichem (1859-1916) a su enflammer l’imaginaire des générations avec son humour et ses récits évoquant la vie dans les shtetlekh. Aujourd’hui, près de 100 ans après la mort d’Aleichem, le légendaire Theodore Bikel monte sur la scène du Centre Segal pour y livrer une performance solo captivante qui célèbre l’œuvre et l’héritage laissés par le célèbre auteur yiddish, souvent qualifié de Mark Twain de la littérature juive. S’inspirant de plus de quarante œuvres d’Aleichem, Theodore Bikel fait revivre l’un des auteurs les plus populaires de la littérature et sa troupe de personnages inoubliables, Menachem Mendel, Beryl Itzik et le mémorable Tevye le laitier, qu’il a interprétés plus de 2 100 fois dans Un violon sur le toit. Récit où s’entremêlent avec magie temps révolus et questions déchirantes, Sholom Aleichem est une lettre d’amour adressée à la culture juive par l’un des plus grands artistes de notre temps.

Sholom Aleichem : Laughter Through Tears met en scène une série d’histoires et de chansons touchantes, ainsi que des trésors musicaux de l’Europe de l’Est d’une chaleur enveloppante joués en direct sur scène par l’accordéoniste de renommée internationale Merima Ključo, accompagnée au piano par la superstar du pop-Klezmer, Josh Dolgin (alias SoCalled). Les arrangements musicaux sont signés Tamara Brooks.

La pièce, sous la direction de Derek Goldman, metteur en scène récipiendaire de plusieurs prix, transporte le public dans le temps, dans les ghettos de la vieille Europe et les rues de New York du début du 20e siècle. La conception du décor inspiré de Marc Chagall (Robbie Hayes), de l’éclairage (Jody Burkholder) et des projections (Zachary Borovay) contribue à éveiller l’imaginaire coloré des récits de Bikel et la nostalgie d’une époque souvent oubliée. Sholom Aleichem : Laughter Through Tears a été présentée pour la première fois en décembre 2008, au Theater J (Washington D.C.), puis au Parker Playhouse (Floride), à Toronto, à San Francisco et dans la ville de New York par le National Yiddish Theatre (Folksbiene). L’interpretation de Theodore Bikel dans Sholom Aleichem : Laughter Through Tears lui a valu d’être sélectionné en 2010 pour un Drama Desk Award.

Billets disponibles via le 514-739-7944

Aussi, ne manquez pas la conférence « Un dimanche au Segal » présenté par CJAD, le dimanche 8 juillet à 11 h 00 !
Invité : Robert Malcolm.

Pour la toute dernière édition d’Un dimanche au Segal cette saison, l’agent et propriétaire de l’Artists Group EaIst, Robert Malcolm, sera des nôtres pour une présentation en petit comité, qui précédera l’avant-première de Sholom Aleichem : Laughter Through Tears. Il s’agira d’une occasion unique d’échanger avec l’une des figures de proue de l’industrie américaine du spectacle, dans l’intimité du théâtre Segal. Ami et agent de longue date de Theodore Bikel, Robert Malcolm nous livrera un aperçu de la carrière du légendaire comédien, de la production de Sholom Aleichem et de sa propre expérience en tant que l’une des personnalités les plus respectées de l’industrie américaine du spectacle. La présentation sera suivie d’une séance de questions et réponses. Entrée libre.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , , ,

Laisser un commentaire