Recherchez

Tracy Darin : Swingin’ in Paris

Le samedi 6 juin 2009 à 9 h 58 min | Par | Rubrique : Rencontre

Tracy Darin

Tracy Darin

Comment est née l’idée de ce spectacle ?
Il y a quelque temps les producteurs de Musique & Toile, Philippe Dupouy et Thierry Montéan ont eu une commande du Théâtre Luxembourg en association avec le Ciné-Club de Meaux pour une soirée concert/film sur les comédies musicales cinématographiques. Ils nous avaient vus avec mes collègues Lexie Kendrick et Ellen Wolf dans un show intitulé Let’s Misbehave – A Tribute to Cole Porter, ce qui leur a donné l’idée d’un spectacle pour trois personnages américains. Ils sont partis sur une histoire simple mais cohérente entre trois personnes qui se rencontrent par hasard dans un parc parisien dans les années cinquante. Cette histoire estracontée à travers les plus grandes chansons de comédie musicales cinématographqiues légendaires. Trois Américains à Paris était né.

Comment s’est faite la sélection des chansons ?
La production ayant produit des concerts orchestraux sur le thème « la comédie musicale cinématographique», elle avait déjà sélectionné un bon répertoire  avant même notre premier rendez-vous. Tous ensemble, nous avons sélectionné ou bien encore ajouté des chansons que nous pensions adaptées à nos voix. Enfin la plus grosse tâche, développer une histoire cohérente et intéressante afin de lier toutes ces grandes oeuvres, a été confiée à notre auteur/metteur en scène Benjamin Lefèvre.

Est-ce un univers dans lequel vous-mêmes vous vous reconnaissez ?
Venant de la culture américaine tout les trois, nous avions tous une bonne connaissance de ce répertoire. Je dois dire qu’on s’y retrouve exceptionnellement bien… En revanche, intégrer toutes ces chansons dans une soirée à trois voix et piano, c’est un challenge assez extraordinaire.

En tant qu’Américain à Paris, quel est votre regard sur la comédie musicale en France ?
J’ai mon avis, je ne sais pas s’il est juste mais je me lance… Je trouve la culture française assez puriste, elle ne mélange pas trop des choses : chaque chose à sa place, une chose à la fois. Comme dans ses jardins, sa cuisine et sa façon de travailler et vivre.  La comédie musicale américaine mélange tout, voilà le hic ! Je pense que pour cette raison, entre autres, ce genre d’art a du mal à s’installer en France. Ca commence a évoluer depuis quelque temps avec la nouvelle génération qui est plus susceptible de comprendre le « multi-tasking », la puridisciplinarité. Il y a maintenant une vraie version française de la comédie musicale sur une grande échelle, différente et distincte de celle des anglophones et à mon avis moins multidimensionnelle, mais ça a l’air de fonctionner très bien. Je sais qu’il y a de plus en plus d’artistes et spectateurs passionnés par ce genre  et ça va au fur et à mesure prendre sa place. Je félicite tous ceux qui ont le courage de faire vivre à sa manière la comédie musicale, qu’elle soit américaine, française ou autre… « Practice makes perfect » !

Trois Américains à Paris se joue au Théâtre Musical Marsoulan (du 5 au 14 juin 2009) et au Centre Wallonie Bruxelles (du 24 au 26 juin 2009).

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : ,

Un commentaire
Laisser un commentaire »

  1. Merci Stéphane, c’est cool! Le nouveau format du site est très joli aussi.

    Bises,

    TD

Laisser un commentaire