Recherchez

Tutu (Critique)

Le mardi 24 mai 2016 à 0 h 10 min | Par | Rubrique : Critique, Spectacles divers

Lieu : Bobino - 14-20 rue de la Gaîté - 75014 Paris.
Dates : Du 19 février au 30 juin 2016
Horaires : Du mardi au samedi à 19 h, dimanche 17 h (relâche première semaine de juin)

tutuDirecteur artistique & chorégraphe : Philippe Lafeuille
Avec Loïc Consalvo, Antony Couroyer, Mikael Fau, Pierre Emmanuel Langry, Julien Mercier et Alexis Ochin

Résumé : Après avoir régalé le monde entier avec leurs Méli-Mélo, les Chicos Mambo reviennent à Paris pour nous dévoiler une création inédite et décalée, déjantée, et loufoque.
Tutu a été créé pour les 20 ans de la compagnie.
Chaque tableau est une surprise haute en couleur, où la compagnie nous transporte dans son univers fantasque et théâtral. Les six interprètes hommes, tels des caméléons, endossent tous les rôles – plus de 40 personnages nous font rire, nous étonnent et nous impressionnent. Mais si la troupe est connue pour son autodérision, elle est aussi appréciée pour sa technique.

Notre avis (Critique parue lors des représentations de 2015) : A la fin des années 90, les Chicos Mambo, sous la houlette de Philippe Lafeuille, nous avait enchantés avec leur Méli-Mélo, spectacle mêlant danse, humour, dérision et virtuosité. Cette année, Philippe Lafeuille nous revient avec un nouvel opus pour fêter les vingt ans de la compagnie. Cette fois, ce sont six nouveaux interprètes (tous masculins) qui reprennent la formule qui avait fait le succès du précédent spectacle : hommage parodique aux grands genres chorégraphiques, travestissement et ironie, prouesses techniques et moments de poésie.
On retrouve bien sûr les hommages aux incontournables (Le Lac des Cygnes, Pina Bausch…) dans des numéros inédits auxquels s’ajoutent quelques références plus récentes (Danse avec les stars). Dans les nouveaux tableaux, certains se démarquent par leur beauté (le numéro de tango est à la fois troublant, impressionnant et envoûtant) quand d’autres jouent plus la carte de l’humour (la gymnastique rythmique et sportive, par exemple). Si les numéros d’ensemble ont la part belle, chaque danseur a son moment solo dans la lumière, nous permettant d’apprécier pleinement son style, sa personnalité. Enfin, à l’image du spectacle, les costumes sont pleins d’humour et d’originalité. Même si les nostalgiques regretteront de ne pas revoir un ou deux numéros de Méli Mélo, ce Tutu entraîne les spectateurs avec plaisir dans son zapping tourbillonnant.

 

 

 

 

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , ,

Laisser un commentaire