Recherchez

(Critique) Un Noël à New-York

Le mercredi 18 mars 2015 à 19 h 42 min | Par | Rubrique : Critique, Théâtre musical

Lieu : Comédie Nation, 77, rue de Montreuil - 75011 Paris (Métro : Nation)
Dates : 13 et 15 mars 2015
Horaires : Vendredi 21 h, dimanche 17 h
Tarifs : 15€,12 €
Informations supplémentaires : 01 48 05 52 44

noel-newyorkAvec :
Quentin Bruno, Marie Favier, Magali Lange, Guillaume Sorel
Pianiste : John Florencio
Metteurs en scène : Magali Lange et Guillaume Sorel

Chorégraphe : Fabienne Debastiani
Dialoguiste et scénographe : Annick Latour
Conceptrices : Marie Favier et Magali Lange

www.facebook.com/unnoelanewyork

Le 24 décembre. New-York City. Un appartement dans l’Upper East Side. On entend la sonnette. La mère va ouvrir la porte à son fils qui arrive accompagné de sa nouvelle fiancée, avec une journée d’avance. A la surprise de la mère s’ajoute celle du fils, qui la trouve en compagnie de son amant du moment. Chacun va contribuer à sa façon à organiser un réveillon de fortune, entre chants de Noël, foie gras clandestin, décoration improvisée… les langues se délient, les secrets sont révélés. La nuit sera longue et mouvementée et au petit matin, la vie de chacun d’eux va prendre un nouveau tournant.

Nous avons voulu raconter l’histoire de quatre personnages qui ont des failles, connaissent le doute et la douleur. Nous avons traité ce thème comme une comédie ponctuée de moments d’émotion et de gravité, car pour nous, c’est finalement l‘humour et la joie de vivre qui permettent de se sortir de bien des impasses de la vie. Chaque chanson est mise en scène et chorégraphiée pour servir l’action, parfois détournée de son premier emploi dans l’oeuvre dont elle est tirée, ce qui permet une nouvelle lecture des paroles et quelques belles surprises musicales et scéniques. Les dialogues sont en français, les chansons interprétées en anglais et accompagnées en direct au piano.

Marie Favier et Magali Lange

Notre avis : 

Ce spectacle met en scène quatre personnages qui se retrouvent la veille de Noël.  Son originalité est qu’il met en exergue les querelles de famille qui ont le don de resurgir en plein réveillon. Entre deux reprises de comédies musicales, les langues se délient pour laisser éclater colère, frustration et incompréhension : un bon concentré (un peu trop) mélodramatique.
Musicalement, le spectacle est somptueusement accompagné en direct au piano par John Florencio. Il passe d’un registre à l’autre avec une agilité impressionnante. Il en fait presque oublier qu’il est le seul musicien en scène. Marie Favier s’en donne à coeur joie sur les mélodies de Noël ou classiques et propose ici une composition scénique touchante. Quentin Bruno, révélé au grand public dans The Voice, tient le rôle du fils qui a des comptes à demander à sa mère. Son duo avec Guillaume Sorel dans « The Best Things Happen While You’re Dancing » est un  des moments forts du spectacle.
Guillaume Sorel est une des révélations de ce show. Au début très effacé, il s’impose par ses répliques parfois piquantes et justes et par ses interprétations musicales très émouvantes.
En résumé, un spectacle plein de potentiel et d’idées pas toujours abouties, mais qui se laisse apprécier pour peu qu’on aime la comédie musicale.

 

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , ,

Laisser un commentaire