Recherchez

Critique Canada : La Mariée Cadavérique

Le samedi 12 juin 2010 à 2 h 11 min | Par | Rubrique : Canada, Critique

Lieu : Théâtre Plaza - 6505, rue Saint Hubert, Montréal (Québec) H2S 2M5 (Métro Beaubien)
Dates : du 11 au 13 juin 2010
Horaires : 19h00
Tarifs : 20,00$
Informations supplémentaires : http://troupecremebrulee.com
La troupe de la comédie musicale <i>La Mariée Cadavérique</i> © Alexfocus.com

La troupe de la comédie musicale La Mariée Cadavérique © Alexfocus.com

Auteur : Tim Burton
Directrice artistique : Isabelle De Sève et Marie-Ève Girard
Chorégraphies : Isabelle De Sève
Metteure en scène : Marie-Ève Girard

Distributions :
Nero Gérard Abou, Stéphanie Babin, Charleyne Bachraty, Pierre Baumard, Marie-Noëlle De Sève, Andréanne Dumont, Marie-Claude Fontaine, Audrée L. Caron, Guillaume L’Écuyer-Caron, Melissa Lapointe, Justine A.-Lebrun, Pascale-Marie Leduc, Constance Lepage, Nathaniel Machabert, Martin Richard, Guillaume Rodrigue, Julia Sacchetto, Gabrièle Thériault-Drouin.

Dans un petit village, les parents Van Dort arrangent le mariage de leur fils Victor avec Victoria Everglott, fille de bourgeois déchus. Au-delà de toute attente, le coup de foudre est immédiat entre ces deux jeunes futurs époux présentés avant la répétition officielle… voilà ce que raconte La Mariée Cadavérique.

La troupe Crème Brûlée, qui avait présenté, en mai 2009, à guichets fermés, une autre comédie musicale adaptée d’un film à succès… Moulin Rouge, avait obtenu une telle reconnaissance de la part du public qu’elle avait dû aussi présenter ce spectacle en juillet de la même année.

La comédie musicale, La Mariée Cadavérique, est une adaptation du film de Tim Burton mais avec quelques ajouts tant du coté des chorégraphies que du coté des chansons qui diffèreront quelque peu de l’original. Isabelle De Sève, responsable des chorégraphies, et Marie-Ève Girard, responsable de la partie théâtrale ainsi que de l’adaptation des textes ont accompli un travail colossal. La Mariée Cadavérique a été adaptée avec des dialogues en français même si la majorité des chansons sont interprétées en langue anglaise. La musique sur bande sonore, au son très synthétique, donne une atmosphère « eighties » à la pièce, un aspect qui lui va à ravir.

La comédie musicale La Mariée Cadavérique ne doit pas son succès aux décors minimalistes  – un long rideau noir auquel quelques cadres blancs sont suspendus – mais plutôt aux nombreuses chorégraphies toutes aussi originales les unes que les autres, actuelles et modernes, exécutées avec brio par les nombreuses danseuses, même si parfois on peut  y déceler un léger manque de synchronisme. Et les costumes aux couleurs sombres signés Marie-Christine Gagnon sont d’une grande efficacité.
Du coté vocal, toute la troupe possède un talent assuré. Cependant, deux d’entre eux se démarquent : Julia Sacchetto (Émily) avec une voix très solide doublée d’un timbre de voix velouté et Martin Richard (William Van Dort / Mike Jingabones) qui, en plus d’avoir une voix suave, démontre un talent inné pour la danse et la comédie.

La mise en scène mériterait d’être resserrée afin d’éviter certains temps morts. De même, les éclairages semblent parfois plus adaptés à une discothèque qu’à une comédie musicale.
Cependant, surveillez bien la jeune troupe Crème Brulée. En effet, si elle continue de présenter des comédies musicales de cette qualité, elle fera beaucoup parler d’elle dans les prochaines années.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , ,

Un commentaire
Laisser un commentaire »

  1. Bravo,a vous tous,sans oublier notre belle petite Gabrielle Thériault Drouin.

    Bravo.

    Mamie Colette Papi Adrien

Laisser un commentaire