Recherchez

Vincent River

Le lundi 5 décembre 2005 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Spectacles divers

Lieu : Théâtre du Marais - 37, rue Volta 75003 Paris
Dates : du 19 octobre au 23 décembre 2005
Horaires : du mercredi au samedi à 20 h 30, dimanche à 16 h
Informations supplémentaires : 01 44 78 98 90

Une pièce de Philip Ridley
Mise en scène de Jean-Luc Revol
Avec Marianne Epin et Cyrille Thouvenin
Traduction de Sébastien Cagnoli,

Vincent River, le fils d’Anita est retrouvé mort, victime d’un crime homophobe sur un lieu de rencontres. Un soir, alors qu’elle rentre chez elle, Anita est confontée à Davey, un jeune homme qui la suit depuis plusieurs jours. La petite amie de Davey a trouvé le corps de Vincent et depuis, Vincent hante l’esprit de Davey.
Sans concessions ni détours, la pièce du Britannique Philip Ridley aborde un sujet difficile : l’homophobie dans ses débordements les plus tragiques. Si le propos est dur, il est traité avec beaucoup de sensibilité. Le face-à-face entre la mère et le jeune homme passe de la confession à l’affrontement, du duel à l’empathie, sans jamais sombrer dans le pathos, le militantisme ou la complaisance.
Entre violence et vulnérabilité, agressivité et fragilité, Marianne Epin (Anita) et Cyrille Thouvenin (Davey) expriment toute la complexité psychologique des êtres marqués par la douleur et le chagrin. Subtilement dirigés par Jean-Luc Revol, les deux comédiens offrent une performance d’une force rare.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Laisser un commentaire